Suivez-nous

En continu

Le mouvement de protestation populaire se poursuit

Avatar

Publié

le

Rien ne semble calmer l’éréthisme des manifestants qui ont envahis, depuis le 22 février, toutes les rues de toutes les villes du pays pour exiger le départ de Bouteflika et le système politique actuel qui tente tant bien que mal de trouver des solutions pour se pérenniser.

 

Le mouvement de protestation populaire ne perd pas de sa force malgré plusieurs concessions et propositions de changement prônés par le pouvoir qui semblent ne pas atténuer la colère et satisfaire le desiderata des Algériens. Aujourd’hui, Plusieurs centaines d’étudiants, d’architecte et des enfants de Martyrs ont investi la place la Grande Poste appelant le pouvoir et ses relais de libérer le pays de leur emprise.

“Nous avons constaté que notre message n’est passé auprès des responsables du gouvernement. Nous réitérons nos revendications. Nous exigeons le départ du pouvoir et ses relais ainsi que le départ du FLN. Nous en avons marre de leurs discours stériles. Nous n’avons plus confiance en ces gens-là”, lâche l’un des étudiants manifestants.

Pancartes à la main et brandissant le drapeau algérien, les manifestants poursuivent leur marche vers la place Maurice Audin scandant “jazair hora dimocratiya” ainsi que des slogans hostile au pouvoir.

Dans la commune d’El Harrach, des dizaines d’agents de la protection civile ont également entamé une marche depuis l’hôpital Zmirli pour exiger le départ du pouvoir en place.

Lire la suite
Publicité
Commentaires
INTER-LIGNES

GRATUIT
VOIR