Le ministre de la santé reçoit les médecins résidents grèvistes demain

Crédit photo: DR | Marche historique des médecins résidents à Oran
Crédit photo: DR | Marche historique des médecins résidents à Oran
Les médecins résidents grévistes entament une série de rencontres avec diverses institutions ainsi que le président de l’assemblée populaire nationale (APN). Ils sont conviés à une rencontre, demain au ministère de la santé.

Le Collectif autonome des médecins résidents algériens (CAMRA) a diffusé un communiqué, aujourd’hui 12 Janvier 2018, dressant ainsi un constat de toutes ses démarches pour dénouer la situation actuelle.

« Le ministère de la santé a adressé une invitation  aux médecins protestataires, pour une participation à une réunion demain samedi 13 janvier à 15h» lit-on dans ce communiqué rendu public, aujourd’hui. Selon Sofiane Boucetta, membre de ce collectif, « c’est le ministre qui nous recevra demain » précise-t-il.

Des membres du même collectif ont participé aujourd’hui à une réunion avec le  président de l’APN, Said Bouhadja, en présence du président de la commission santé de la chambre basse. Selon le même document, il était question de transcrire toutes les revendications. Suite à cela, les deux responsables de l’APN ont promis « d’intervenir pour l’ouverture et la modification du statut générale du résident.  Même, auprès du ministère de la défense nationale concernant le service militaire » précise la même source.

Les médecins résidents se sont entretenus notamment, avec des sénateurs du sud du pays afin « d’ouvrir des voies de dialogue avec la commission santé de cette chambre parlementaire »

La ligue algérienne des droits de l’homme et le conseil de l’ordre national algérien ont affirmé, via leurs présidents, qu’« ils se portent volontaires pour la prise en charge  des actions judiciaires, suite à la répression que les médecins ont subi,  le 03 janvier dernier par les forces de l’ordre ».

Enfin, une réunion a eu lieu hier, avec les délégués des résidents candidats à l’examen pour obtenir le Diplôme d’Etudes Médicales Spécialisées (DEMS). La réunion a « abouti au maintien du boycott du DEMS 2018 ainsi que la grève illimitée » note le collectif. « Pas de sit-in national la semaine prochaine. Mais une compagne de sensibilisation à notre cause aura lieu » conclu-t-il.

 

Tags from the story
, ,
Written By
More from Taninna A.

“L’Algérie imprimera 1800 milliards de dinars”

Le ministre a assuré que l'annulation de l'impôt sur la fortune n'est...
Read More

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *