Connect with us

Politique

Le ministre de la Jeunesse et des Sports : Toufik Makhloufi n’est pas abandonné par les autorités

Yasmine Marouf-Araibi

Published

on

© DR | Toufik Makhloufi

Bloqué depuis quatre mois en Afrique du Sud, Toufik Makhloufi a interpellé, samedi 4 juillet, les autorités algériennes sur sa situation en dénonçant le manque de considération à son égard. Aujourd’hui, le ministre de la Jeunesse et des Sports, Sid Ali Khaldi, lui répond, une nouvelle fois, en assurant que l’athlète n’est pas abandonné par les autorités.

Invité ce lundi à l’émission radiophonique “l’invité du matin”, le ministre assure être en contact “régulier” avec Toufik Makhloufi et dit comprendre “parfaitement son envie de rentrer au pays à l’instar de nos compatriotes qui se trouvent bloqués un peu partout dans le monde, mais dire qu’il est abandonné par les pouvoirs publics c’est complètement faux ».

“Tous les moyens sont mis”, assure M. Sid Ali Khaldi, Selon lui, le champion olympique du 1500 mètre est “bénéficiaire d’une bourse et je pense qu’il est dans de très très bonnes conditions et nous sommes en contact régulier avec M. Makhloufi”.

Via un tweet, Toufik Makhloufi a essayé à la date du 4 juillet d’attitrer l’attention des autorités publiques sur son blocage en Afrique du Sud à cause de la fermeture des frontières comme mesure préventive contre le coronavirus.

“Cela fait quatre mois que je suis bloqué en Afrique du Sud, ni rapatriement ni même un geste qui s’en rapproche de la part de l’État algérien pour me permettre de retourner au pays. Cela démontre que je n’ai aucune valeur comme citoyen algérien et même en tant que champion olympique qui a défendu et honoré le drapeau algérien”, a-t-il écrit avant d’ajouter “je n’ai pas écrit ces mots pour susciter la compassion”.

La réponse du ministre de la Jeunesse et des sports n’a pas tardé à venir. A travers un post diffusé sur Facebook, le premier responsable du secteur sportif a écrit : “je suis de près la situation dans laquelle se trouve notre héros olympique Taoufik Makhloufi avec qui, d’ailleurs, je suis en contact permanent. Nous veillons en tant que ministère à assurer son confort et les conditions de son hébergement, à l’instar des athlètes qui se trouvent aussi bloqués à Nairobi et au Kenya et les nageurs algériens à Montréal”.

“En dépit de la situation sanitaire et de la fermeture des espaces aériens, l’État algérien continuera à redoubler d’effort pour rapatrier les athlètes algériens bloqués à l’étranger dès que les conditions le permettront”, a-t-il ajouté.

Advertisement
Click to comment

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Politique

L’Algérie condamne l’attaque terroriste au Niger

Achour Nait Tahar

Published

on

L’Algérie a condamné vigoureusement l’attaque terroriste qui a pris pour cible des civiles dans le sud du Niger, perpétré hier dimanche, exprimant son entière solidarité avec le gouvernement et le peuple de ce pays voisin, indique un communiqué du ministres des affaires étrangères rendu public ce lundi .

“L’Algérie condamne vigoureusement l’attaque terroriste qui a ciblé des civils dans la région de Koure au sud de la République de Niger, et exprime son entière solidarité avec le Gouvernement et le peuple nigériens et ses sincères condoléances aux familles des victimes de cet acte abject”, a précisé le communiqué.

“L’Algérie réitère sa ferme détermination à lutter contre le terrorisme et à soutenir les efforts internationaux et régionaux visant l’éradication de ce fléau”, a ajouté le MAE

Continue Reading

Politique

Il est condamné à 3 ans de prison ferme: TV5MONDE demande la libération de son correspondant Khaled Drareni

Yasmine Marouf-Araibi

Published

on

© DR | Le journaliste Khaled Drareni

Le média télévisé TV5MONDE a demandé la libération de son correspondant Khaled Drareni à la suite de sa condamnation,lundi, par le tribunal de Sidi M’hamed, à trois ans de prison ferme et 50.000 DA d’amende.

“TV5MONDE s’étonne et s’indigne de ce jugement très lourd. Il sanctionne un journaliste reconnu qui a toujours réalisé son métier en toute indépendance et au nom du droit à informer”, a réagi le média via un communiqué intitulé TV5MONDE demande la libération du journaliste Khaled Drareni”.

TV5MONDE dit être “engagée”, aux “côtés de nombreuses organisations non gouvernementales et d’associations internationales pour la liberté d’information et la protection des journalistes”, dans le comité de soutien qui demande la libération sans attendre de son correspondant.

“La liberté de la presse dont Khaled Drareni est l’un des portes étendards est l’un des fondements de la liberté d’expression et de la démocratie. Elle ne peut être muselée, où que ce soit. Khaled Drareni, correspondant de TV5MONDE et de Reporters Sans Frontières, doit être libéré sans attendre”, a conclu le communiqué.

L’organisation non gouvernementale, reporters sans frontières (RSF) a également réagi à la condamnation de son correspondant. “La justice algérienne vient de condamner le journaliste Khaled Drareni à une peine de trois ans de prison ferme. Cette décision soulève le cœur et l’esprit par son caractère arbitraire, absurde et violent”, a écrit le président de RSF, Christophe Deloire.

“Il s’agit clairement d’une persécution judiciaire contre un journaliste qui est l’honneur de son pays. Une justice aux ordres vient de faire de Khaled Drareni un symbole qui va susciter une indignation et une mobilisation mondiales”, a-t-il ajouté.

En détention à la prison de Koléa depuis mars dernier, Khaled Drareni a été condamné, lundi, par le tribunal de Sidi M’hamed à trois ans de prison ferme et 50.000 DA pour “incitation à attroupement non armé” et “atteinte à l’unité nationale”. Ses co-accusés, Samir Belarbi et Slimane Hamitouche ont écopé de deux ans de prison dont quatre mois ferme.




Continue Reading

Monde

Liban: le Premier ministre va annoncer la démission du gouvernement

Avatar

Published

on

© DR |

Le Premier ministre libanais Hassan Diab doit annoncer lundi soir la démission de son cabinet, après les démissions successives de membres de son équipe sous le coup de l’explosion meurtrière du port de Beyrouth, a indiqué à l’AFP un ministre qui a requis l’anonymat.

M. Diab, à la tête du gouvernement depuis près de sept mois, doit adresser un discours aux Libanais à 19h30 (16h30 GMT). Quatre membres de son équipe ont déjà démissionné depuis dimanche, à la suite de la terrible explosion du 4 août due à un énorme dépôt de nitrate d’ammonium, qui a fait au moins 160 morts et relancé la contestation populaire.

Continue Reading

Tendances

INTER-LIGNES

GRATUIT
VOIR