Connect with us

Economie

Le ministère du Commerce définit les conditions pour la reprise des activités commerciales

Yasmine Marouf-Araibi

Published

on

Le ministère du Commerce a défini dimanche les conditions à respecter pour la reprise des activités commerciales, décidée samedi par le gouvernement “à l’effet de réduire l’impact économique et social de la crise sanitaire”.

Selon un communiqué signé par le secrétaire général du ministère du Commerce et diffusé par l’Apoce sur sa page Facebook, la note est adressée aux salons de coiffure, les taxis urbains ainsi que les magasins de vêtements et de chaussures.

Pour les salons de coiffure, ceux-ci sont appelés à effectuer la prise de rendez-vous par téléphone, n’accueillir que deux clients au même temps, fermer les portes du local pendant le travail, nettoyer et désinfecter le salon et les outils de coiffure. La note oblige également le coiffeur et le client à porter de masques de protection.

Concernant les taxis urbains, le ministère leur exige de désinfecter et de nettoyer quotidiennement leur véhicule de travail, de désinfecter les pièces de monnaie, désinfecter toutes les surfaces qui pourraient être touchées par le client notamment les poignées internes et externes des portières, la prise en charge de seulement de clients à la fois, la possession obligatoire de gel hydroalcoolique. Le chauffeur est instruit d’enlever tous les objets non utiles, porter des vêtements longs et protecteurs. En outre le chauffeur et le client doivent tous les deux porter des masques de protection.

Pour les magasins de chausseurs et de vêtements, les propriétaires doivent désinfecter les chaussures à l’entrée du magasin, utiliser un thermomètre pour mesurer la température des clients, se laver les mains régulièrement, désinfecter le lieu de travail et respecter la distanciation sociale. En outre le nombre de clients ne doit pas dépasser 3 à la fois, l’essaye des chaussures doit se faire avec des sachets à usage unique. Le port du masque de protection est aussi obligatoire pour les vendeurs et les clients.

Continue Reading
Comments
INTER-LIGNES

GRATUIT
VOIR