Connect with us

Politique

Le ministère de la Communication réagit au sujet de la « Une » d’El Watan

Published

on

Le ministère de la Communication a réagi cet après-midi sur la Une du journal El Watan qui a suscité de vives réactions chez les internautes depuis la publication du numéro de ce lundi. Le ministère a qualifié l’effacement du minaret de la Grande Mosquée d »‘une violation de l’éthique professionnelle ».

Dans un communiqué rendu public ce lundi après-midi, le ministère de la communication a dénoncé « fermement » ces comportements « négatifs » estimant qu’il s’agit dans ce cas de figure d« ‘une violation de l’éthique professionnelle et une dérive des règles du professionnalisme ».

Le ministère a rappelé dans son document que la conception de la Grande Mosquée d’Alger, sa forme et son plan architectural, sont « protégés par les lois législatives de la République » en se basant sur le décret exécutif n° 21-75 du 17 février 2021, qui fixe le périmètre de protection de la mosquée d’Alger et qui interdit notamment dans son 8ème article « le lancement de toute réalisation, bâtiment ou établissement permanent qui obscurcirait partiellement ou complètement la mosquée, ou défigurerait ou dissimulerait son visage esthétique ».

Le département d’Ammar Belhimer a donc affirmé qu’il s’agit d« ‘une atteinte flagrante à ces lois, d’une déformation de cette grande enseigne religieuse et d’un manquement d’éthique professionnelle ».

El-Watan s’excuse !

Une vague de réactions sur la Toile Algérienne depuis hier soir suite à la publication de la Une du numéro d’aujourd’hui qui montre clairement que le minaret de la Grande Mosquée d’Alger a été effacé de la photo d’illustration d’un reportage sur les obsèques de l’ex président de la République, Abdelaziz Bouteflika.

Suite à cet incident, le journal s’est exprimé ce matin dans un communiqué en s’excusant auprès de ses lecteurs affirmant qu’il s’agissait d »« un malheureux traitement technique au niveau du service PAO du journal ».

« Nous présentons nos excuses à nos lecteurs et les assurons que l’incident,  purement technique, n’a rien à voir avec un quelconque calcul idéologique, comme tentent de le distiller des cercles connus pour leur hostilité à El Watan », a déclaré le journal dans son communiqué.

Continue Reading
Advertisement
Comments
INTER-LIGNES

GRATUIT
VOIR