Connect with us

Politique

Le journaliste Said Boudour placé sous mandat de dépôt

La chambre d’accusations du Tribunal d’Oran vient d’ordonner l’incarcération du journaliste Said Boudour mis en liberté provisoire la semaine dernière par la juge d’instruction du tribunal Cité Djamel à Oran.

Bouzid ICHALALENE

Published

on

Le journaliste Said Boudour lors d'un rassemblement à la maison de la presse à Alger

Selon l’avocat Belkacem Nait Salah, « la chambre a ordonné l’incarcération de Said Boudour suite à l’appel fait par le procureur, qui a contesté la décision de sa mise en liberté provisoire par le juge d’instruction du tribunal cité Djamel la semaine dernière » précise l’avocat».

Rappelons le, Said Boudoir a été poursuivie pour « atteinte du moral des troupes, à l’unité nationale et appel à désobéissance civile », « chantage » et « insulte ».

Pour rappel, le bureau de la ligue Algérienne des Droits de L’homme (LADDH) à Oran a dénoncé dans un communiqué rendu public hier « l’harcèlement judiciaire » que subi le journaliste Said Boudour mis en liberté provisoire par le juge d’instruction du tribunal Cité Djamel à Oran le 07 octobre dernier.

Le lanceur d’Alertes Noureddine Tounsi a été lui aussi « mis sous contrôle judiciaire avec le retrait de son passeport » conclut l’avocat.

Continue Reading
Comments
INTER-LIGNES

GRATUIT
VOIR