Connect with us

Culture

Le journaliste et écrivain Mouloud Achour n’est plus

Feriel Bouaziz

Published

on

Le journaliste, enseignant et écrivain d’expression française , Mouloud Achour a tiré sa révérence ce jeudi à l’âge de 76 ans, ont annoncé les éditions Casbah.

Le défunt est né en 1944 à Tizi Ouzou, et s’est d’abord consacré à l’enseignement, après des études de droit à l’Université d’Alger interrompues au bout de deux années. Diplômé de l’Ecole normale supérieure ( lettres françaises ), il s’est ensuite engagé dans une carrière journalistique qui a occupé l’essentiel de sa vie professionnelle et durant laquelle il a eu l’occasion de travailler dans plusieurs rédactions dont El Moudjahid, Algérie Hebdo et Liberté en plus d’avoir travaillé par la suite à la télévision nationale et dans les secteurs de la culture et de la communication.

En 1971 il a publié son premier recueil de nouvelles qui porte le nom de  “Le survivant” qui sera suivi par la suite de “Héliotropes” et de “Les dernières vendanges”. C’est en 2016 qu’il signe son dernier ouvrage en tant qu’auteur intitulé “Un automne au soleil”.

Outre le journalisme, Mouloud Achour s’est également consacré à l’édition littéraire avec les éditions Casbah. L’écrivain et journaliste y a été le directeur éditorial puis responsable du domaine « Livre » lors de l’année de l’Algérie en France en 2003.

Par ailleurs, la maison d’édition lui a rendu hommage déclarant que ce dernier “laisse un vide incommensurable, qu’il remplissait chaque jour avec son amour, sa gentillesse, sa loyauté, sa sincérité, sa générosité et son courage, il était apprécié de tous et ne manquait jamais une occasion d’aider son prochain”. “Sa personnalité si attachante et joyeuse nous manque déja. Sa mémoire restera éternelle”, a-t-elle conclu. 

Continue Reading
Comments