Connect with us

Accueil

Le journaliste El Kadi Ihsane convoqué par la gendarmerie de Tizi-Ouzou

Published

on

Le journaliste et directeur de l’agence Interface Média, éditrice de Radio M et de Maghreb Emergent, El Kadi Ihsane, a été convoqué par la gendarmerie de Tizi-Ouzou.

El Kadi Ihsane, déjà sous contrôle judiciaire depuis mai 2021, «doit se présenter au groupement de recherche de la gendarmerie de Tizi-Ouzou, le jeudi 17 mars à 9 heures du matin, sans mention du motif de cette convocation», indique le site Radio M.

La même source précise que des avocats avaient affirmé que le nom du journaliste «était cité» dans l’affaire de l’activiste Tahar Khouas, placé sous mandat de dépôt le 10 mars. Un dossier dont les détails restent inconnus pour les avocats de cet activiste politique, animateur dans l’initiative du Front national contre la répression et pour les libertés, lancé le 5 mars dernier à Alger. La convocation de Ihsane El Kadi serait donc «liée» à cette affaire, pensent les avocats.

A l’époque d’Ammar Belhimer, ex-ministre de la Communication, El Kadi Ihsane a, à plusieurs reprises, été entendu par la justice, dans le cadre d’une affaire liée à un article de presse qu’il a écrit, analysant «la place de Rachad dans le Hirak», après une plainte du même département. Placé sous contrôle judiciaire depuis mai 2021, son procès est fixé pour le 5 avril prochain.

«Les poursuites et le harcèlement policier contre l’activité journalistique de la plate forme RadioM-Maghreb Emergent ont connu une accélération ces derniers mois. L’éditeur va réagir dans les prochaines heures», écrit Radio M.

Continue Reading
Advertisement
Comments
INTER-LIGNES

GRATUIT
VOIR