Connect with us

Politique

Le journal en ligne « Twala » censuré moins de deux mois après son lancement

Published

on

Le journal en ligne « Twala » vient d’être victime d’un blocage moins de deux mois après son lancement, annoncent ses fondateurs ce mercredi en dénonçant une « censure arbitraire ». Le site, crée en octobre 2020 se joint ainsi à la longue liste des médias bloqués en Algérie dont INTERLIGNES, Radio M Post et Maghreb Emergent.

Communiqué

Le journal en ligne twala.info est censuré en Algérie depuis le mercredi 2 décembre en matinée. Plusieurs lecteurs nous ont indiqué qu’ils ne peuvent plus accéder au site de Twala à partir des trois réseaux mobiles et de l’ADSL.

L’équipe de Twala confirme ce blocage dont nous ignorons le prétexte. Le journal n’en a jamais été informé. Nous dénonçons vigoureusement cette censure arbitraire qui a touché d’autres médias algériens ces dernières années. C’est une atteinte à la liberté de la presse et à la liberté d’informer en Algérie.

Depuis son lancement le 15 octobre 2020, Twala a publié de nombreux reportages, des enquêtes, des podcasts, des analyses et des entretiens.

Nos contenus ont été largement appréciés par nos lecteurs. Les nombreux retours reçus de la part de notre lectorat et de nos pairs nous confortent dans l’idée que nous sommes en train d’accomplir la mission que nous nous sommes donnée : celle de produire un journalisme de qualité et indépendant.

Nous rappelons à nos publics que Twala.info reste accessible grâce à la technologie VPN. Malgré cette censure, l’équipe Twala poursuivra son travail et continuera à améliorer son offre éditoriale afin de proposer un contenu de qualité à ses lecteurs.

L’équipe TwalaAlger, 2 décembre 2020

Continue Reading
Advertisement
Comments
INTER-LIGNES

GRATUIT
VOIR