Politique

Le Haut conseil de sécurité classe le MAK et Rachad comme « organisations terroristes »

Published

on

© DR | Réunion du Haut Conseil de Sécurité

Le Haut Conseil de sécurité qui s’est réuni, ce mardi 18 mai, sous la présidence du chef de l’Etat, Abdelmadjid Tebboune a classé « d’organisations terroristes » le Mouvement pour l’Autonomie de la Kabylie (MAK) ainsi que l’association islamiste Rachad, indique un communiqué de la présidence de la République.

Au menu de cette réunion périodique, trois dossiers importants : la réouverture des frontières terrestres et aériennes, les « actes d’hostilité » et « d’incitation » des mouvements islamiste Rachad et indépendantiste MAK (Mouvement pour l’autodétermination de la Kabylie) qui « visent à déstabiliser le pays et à porter atteinte à sa sécurité » et les préparatifs pour la tenue des élections législatives le 12 juin prochain, selon le communiqué.

Comments

Édité par EURL INTERLIGNES MEDIA | Copyright © 2019

Quitter la version mobile