Connect with us

Economie

Le groupe ETRHB d’Ali Haddad “est devenu la propriété du Trésor public”

Published

on

© DR |Le procès d'Ali Haddad et Mourad Oulmi reporté au 11 mai

Le groupe ETRHB qui appartenait à l’homme d’affaires Ali Haddad fait désormais partie des propriétés du Trésor public. Il a été nationalisé selon une note de l’administrateur judiciaire du groupe, Benallegue Abdelhak, adressée aux employés à la date du 3 juin 2021.

“Suite à la décision de la Cour suprême de rejeter les pourvois en cassation et de rendre les jugements prononcés dans l’affaire du groupe Haddad définitifs et applicables, nous informons les employés du groupe ETRHB et ses filiales que le groupe et ses entreprises sont devenus la propriété du Trésor public”, a indiqué la note de l’administrateur judiciaire désigné pour gérer le groupe après l’incarcération d’Ali Haddad.

D’après le même communiqué cette décision engendrera la nationalisation du groupe et ses entreprises qui deviendront des compagnies nationales dirigées par l’État et leur restructuration à “tous les niveaux” dont la révision du règlement intérieur et des registres de commerce ainsi que tous les contrats en cours.

C’est pourquoi, poursuit le communiqué de l’administrateur judiciaire, tous les employés seront envoyés en congé annuel “dans le but de préserver leurs droits” devant “cette situation urgente”.

Pour rappel, la Cour suprême a rejeté le 27 mai dernier tous les pourvois en cassation introduits dans le dossier d’Ali Haddad rendant ainsi le jugement de la Cour de justice d’Alger “définitif et exécutable”.

En effet, l’homme d’affaires Ali Haddad a été condamné le 3 novembre 2020 par la Cour d’Alger à douze ans de prison ferme avec la confiscation de ses biens. Une peine qu’il purge actuellement à la prison de Tazoult à Batna.

Continue Reading
Advertisement
Comments
INTER-LIGNES

GRATUIT
VOIR