Connect with us

Politique

Le Groupe Cevital “réfute catégoriquement les accusations” dans le dossier EvCon

Le groupe Cevital se prononce aujourd’hui, 28 décembre, et donne pour la première fois beaucoup d’éléments d’explications concernant le dossier EvCon Industry, pour lequel est incarcéré Issad Rebrab, accusé de sursaturation. Ce dernier comparaîtra le 31 du mois en cours devant le juge près le tribunal de Sidi Mhamed après un premier report mercredi passé.

Bouzid ICHALALENE

Published

on

Siège du groupe Cevital à Alger
© DR | Siège du groupe Cevital à Alger

Les appréhensions légitimes nées du procès de Issad REBRAB, Président du Groupe Cevital, fixé puis renvoyé pour le 31 de ce mois, nous obligent à apporter à l’opinion publiques des éléments d’information, au sujet des accusations injustes dont il fait l’objet avec EvCon Industry.

Cevital et ses 27 filiales n’ont jamais eu recours à la surfacturation, ni aux faux et usages de faux. Des pratiques contraires à nos valeurs, consacrées par notre charte et à notre ADN, qui consiste en un réinvestissement permanent de nos bénéfices. Des bénéfices dégagés grâce notamment à la négociation au mieux de nos achats d’équipements et de matières premières.

A Cevital, nous sommes convaincus que l’entreprise doit être un outil au service du développement économique d’un pays, et non un moyen pour profiter de ses richesses. C’est cette conviction profonde qui nous conduits à envisager, par l’intermédiaire de notre filiale EvCon Industry, un projet d’envergure et inédit en Algérie.

Ce projet consiste en deux centres de fabrication de membranes hydrophobiques de 3ème génération, couvertes par 189 brevets, et utilisant une technologie disruptive et révolutionnaire. Ces membranes sont destinées à être placées dans des stations de production d’eau ultra-pure pour l’industrie pharmaceutique, l’industrie des semi-conducteurs et l’industrie agro-alimentaire. Elles seront également utilisées dans des stations de traitement des eaux usées de l’industrie chimique, de l’industrie du pétrole et du gaz et dans des stations de dessalement d’eau de mer. 

Etant donné qu’il n’existe nulle part au monde d’équipements pour fabriquer ces membranes, il a été rendu nécessaire de concevoir et de réaliser des centres de fabrication spécifiques, donc des prototypes.

Pour réaliser ces centres de production, full automatiques et dotés de l’intelligence artificielle, il a été fait appel à un consortium, composé de 8 sociétés de renommée mondiale : 3 sociétés allemandes, 1 filiale autrichienne d’une société sud-coréenne, 2 sociétés italiennes, 1 société suisse et une américaine. Toutes ces sociétés ont travaillé en étroite collaboration avec notre centre de recherche et de développement EvCon Technology, basé à Munich en Allemagne.

C’est donc dans le cadre de ce projet technologique sans précédent que nous avons importé en juin 2018 cinq presses à injection de types DL 1300 A5 et DL 2300 A5, interconnectées avec les autres équipements composant le centre de production, prévu à Larbaâ, Blida. Il s’agit de prototypes conçus exclusivement et uniquement pour EvCon Industry, acquis sur fonds propres et sans aucun crédit bancaire.

Parmi ces équipements importés, figurent deux presses de cadres membranes de type DL 1300 A5. Conçues pour accueillir un moule de 17 tonnes à double empreinte avec 10 points d’injections simultanés, ces presses sont dotées de spécificités techniques inédites, qui ne se trouvent dans aucune autre presse au monde. Elles ont été commandées auprès de Woojin Autriche. Basée en Europe, c’est cette filiale de recherche et développement de Woojin Corée du Sud, qui a réalisé tout le travail de conception de ces prototypes et assuré la coordination avec les autres sociétés impliquées dans la fabrication de nos centres de production.

Les services des Douanes ont considéré, à tort, que cette importation a été entachée de fausses déclarations, concernant la valeur et l’état des équipements.

Le Groupe Cevital réfute catégoriquement ces accusations. Il ne manquera pas de produire devant la justice les justificatifs et preuves nécessaires, à même de faire éclater la vérité et de rétablir l’innocence de Issad Rebrab et de la société EvCon Industry.

Il s’agit en réalité, et encore une fois, d’une machination orchestrée et fomentée par des éléments de l’ancien régime. Ces derniers ont instrumentalisé certains fonctionnaires de l’Etat, dans l’objectif de bloquer Cevital et nuire à son patron, dont le seul souci est le développement économique de son pays.

Aujourd’hui, nous réitérons notre confiance en la justice de notre pays pour rétablir la vérité.

Premier exportateur hors hydrocarbures, premier employeur privé, plus grand contributeur au budget de l’Etat après Sonatrach, Issad Rebrab et Cevital restent attachés à leur seul et unique engagement. Celui de participer au développement de notre nouvelle Algérie.

Directeur de publication. Passionné par l'enquête et le reportage. Je m'intéresse à tout ce qui se passe autours de moi.

Politique

Les restes mortuaires des martyrs de la résistance populaire seront inhumés dimanche au Cimetière d’El Alia

Yasmine Marouf-Araibi

Published

on

© DR |

Les restes mortuaires des 24 martyrs de la résistance qui seront rapatriés ce vendredi à bord d’un avion militaire des Forces armées en provenance de France seront enterrés le dimanche 5 juillet au carré des martyrs au cimetière d’El Alia à Alger, informe la télévision nationale.

L’avion militaire chargé de les rapatrier atterrira à l’aéroport international Houari Boumediene cet après midi. Le Président Abdelamdjid Tebboune sera présent sur les lieux pour superviser la cérémonie de réception.

Avant leur enterrement le 05 juillet au carré des martyres au cimetière d’El Alia , les restes mortuaires seront transportés au Palais de la Culture où les citoyens pourront leur jeter un dernier regard, informe la même source.

L’annonce de la restitution des restes mortuaires a été faite jeudi par Abdelmadjid Tebboune lors
de la cérémonie de remise de grades et de médailles aux officiers de l’Armée nationale populaire (ANP), à l’occasion du 58e anniversaire de la fête de l’indépendance et de la jeunesse.

Parmi les restes mortuaires rapatriés sont ceux de Cherif Boubeghla, Cheikh Ahmed Bouziane, chef de l’insurrection de Zaatcha, Cherif Bou Amar Ben Kedida, Si Mokhtar Ben Kouider Al-Titraoui et d’autres de leurs frères, dont un jeune résistant d’à peine 18 ans de la tribu de Beni Menasser, nommé Mohamed Ben Hadj, avait indiqué Abdelmadjid Tebboune.

Les restes mortuaires des 24 martyrs étaient jusqu’au là conservés au Musée d’histoire naturelle de Paris.

Continue Reading

Politique

Mohcine Belabbas appelle à la libération de tous les détenus sans “distinction”

Yasmine Marouf-Araibi

Published

on

© DR | Le président du RCD, Mohcine Belabass

Le Président du Rassemblement pour la culture et la démocratie (RCD), Mohcine Belabbas, a réagi jeudi à la libération de certains détenus du Hirak en disant que “ce subterfuge ne trompe personne” et que seule la libération de tous les détenus sans “distinction” peut constituer le signal d’une prise de conscience chez les dirigeants.

Pour le Président de parti, ces décidons “bien que restrictives, rendues publiques aujourd’hui sont les bienvenues, notamment, pour ces détenus et leurs familles”.

Cependant, estime-il, “par ces décisions, le pouvoir a clôturé aujourd’hui son opération de communication dans laquelle il feint de montrer une disponibilité à l’apaisement en relâchant certains acteurs injustement incarcérés pour leurs opinions. Ce subterfuge ne trompe personne”.

C’est pourquoi, Mohcine Belabbas souligne que “seuls, un acquittement suivi d’une réhabilitation de tous les détenus politiques et d’opinions sans distinction aucune et la cessation des arrestations pourront constituer un signal d’une prise de conscience des dirigeants sur le fait que la répression, les atteintes aux libertés ou la violence ne sont jamais venu à bout de la détermination du peuple à vivre dans une Algérie libre et démocratique”.

Des détenus d’opinion et figures du mouvement de contestation populaire ont été libérés jeudi notamment les militants Karim Tabbou, Samir Belarbi et l’activiste Amira Bouraoui.

Continue Reading

Politique

Said Chengriha confirmé au poste de Chef d’Etat-major de l’ANP

Yasmine Marouf-Araibi

Published

on

© DR |

Le général de corps d’armée Said Chengriha, promu jeudi par Abdelmadjid Tebboune, a été confirmé au poste de chef d’Etat-major de l’Armée nationale populaire (ANP), annonce ce vendredi le ministère de la Défense nationale via un communiqué rendu public.

Général-major, Saïd Chengriha a été nommé le 23 décembre dernier en qualité de chef d’état-major de l’Armée nationale populaire (ANP) par intérim suite au décès du Général de Corps d’Armée, Ahmed Gaïd Salah.

Lors d’une cérémonie de remise de grades et de médailles à des officiers de l’Armée nationale populaire (ANP), qui s’est déroulée jeudi sous la présidence d’Abdelmadjid Tebboune au Palais du Peuple, le Général-major Said Chengriha a été promu au grade de Général de Corps d’armée.

Continue Reading

Tendances

INTER-LIGNES

GRATUIT
VOIR