Connect with us

Politique

Le général Wassini Bouaza condamné à huit ans de prison ferme par la cour d’appel militaire de Blida

Published

on

La cour d’appel militaire de Blida a condamné ce 23 juin 2020, l’ancien patron de la direction générale de la sécurité intérieur(DGSI), le général Wassini Bouaza à une peine de huit ans de prison ferme et 500.000 DA d’amende pour « outrage à corps constitué » et « faux et usage de faux », indique un communiqué de ladite cour.

Le Communiqué précise que le général Bouazza avait été condamné par le tribunal militaire de Blida à la même peine pour « outrage à corps constitué par la parole, outrage a subordonné, usage de faux, possession d’une arme à feu de classe IV et de munitions militaires ». Il ajoute que le même tribunal avait ordonné « la confiscation des objets saisis » de l’ex-patron de la Sécurité intérieure (SI).

Pour rappel, le général Bouaza a été démis de ses fonction de DGSI le 13 avril dernier et son remplacement par le général Abdelghani Rachdi, avant qu’il ne soit arrêté et mis en prison pour plusieurs chefs d’inculpations.

Continue Reading
Advertisement
Comments
INTER-LIGNES

GRATUIT
VOIR