Connect with us

Politique

Le FFS se retire officiellement du PAD et annonce l’organisation d’une convention nationale de sortie de crise

Achour Nait Tahar

Published

on

© DR | Youcef Aouchiche, premier secrétaire du FFS.

Le Front des Forces Socialistes (FFS) a annoncé, ce vendredi, lors d’une conférence de presse tenue au siège de la sa structure fédérale à Alger, sa décision de retrait du pacte pour l’alternative démocratique (PAD) pour des divergences de fond avec les partis qui composent cette instance.

Le premier secrétaire du parti de feu Hocine Ait Ahmed, Youcef Aouchiche a tenu a observé une minute de silence à la mémoire de l’ancien maquisard, Lakhdar Bouragaa, décédé avant hier, des suites du covid19.

Le conférencier estime que le rejet massif du référendum sur la révision de la constitution traduit le refus de tout le processus politique et institutionnel entrepris par le pouvoir (…) et exprime l’aspiration populaire profonde pour le changement et l’instauration d’un état de droit, démocratique et social.

Pour le FFS, “le verdict populaire est sans appel et nous renvoie à une seule et unique interprétation: rejet du système et refus catégorique de cautionner le pouvoir et sa démarche unilatérale, autoritaire et liberticide dans la gestion des affaires du pays.”

Et d’ajouter “La problématique centrale réside dans la nature du système politique qui refuse aux Algériennes et aux Algériens leur droit inaliénable à l’autodétermination individuelle et collective. C’est une crise politique de fond qui nécessite une solution politique et non pas des réaménagements juridique et institutionnelle en vue de la restauration de l’ordre autoritaire.”

“Le régime doit reconnaître son échec, sans chercher des faux fuyants ou des excuses, et tirer les leçons de ce scrutin pour entamer un processus politique serein, qui doit aboutir au changement du système et la restauration au peuple son droit à disposer librement et démocratiquement de son avenir”, ajoute le conférencier.

Le FFS dévoile l’initiative de sortie de crise qu’il compte organiser si les conditions le permettent le mois de décembre prochain. Selon le premier secrétaire du parti, il s’agit d’une convention politique nationale qui regroupera l’ensemble des forces et personnalités politiques pour un dialogue inclusif, dans un climat apaisé, d’ouverture politique et médiatique, qui permettra au pays de sortir de cette impasse historique.

L’objectif est de rassembler tous ceux qui souhaitent un changement pacifique, démocratique et ordonné.

Répondant à une question d’un journaliste, Youcef Aouchiche n’a pas exclu l’éventualité de convier des personnalités du pouvoir pour prendre part à cette convention, arguant que l’objectif de cette initiative est de trouver une issue politique, pacifique et inclusive à la crise que traverse le pays.

Par ailleurs, le premier secrétaire lance un appel aux militantes et les militants à serrer les rangs encore et toujours pour honorer et être à la hauteur de cet héritage politique et éthique inestimable.


Continue Reading
Comments
INTER-LIGNES

GRATUIT
VOIR