Connect with us

Politique

Le FFS dénonce le meurtre du jeune Djamel et appelle à l’unité

Published

on

Le Front des Forces Socialistes (FFS) a dénoncé « avec force » le meurtre « barbare » du jeune Djamel Bensmail qui a eu lieu hier à Tizi-Ouzou, a mis en garde contre « la discorde » en appelant à la solidarité, indique un communiqué du parti rendu public cet après-midi.

Pour le FFS, le meurtre du jeune Djamel est « un acte isolé qui ne représente pas les valeurs d’amour, de fraternité et de solidarité sur lesquelles notre société est construite, et n’a rien à voir avec la morale et la décence des Algériens, ni avec la population de la région qui est connue pour sa générosité, son patriotisme et ses liens étroits avec les nobles valeurs humaines« .

Le FFS a indiqué dans son communiqué qu’il n’exclut pas l’idée de « la planification de ce crime odieux de la part des planificateurs ignobles » suite « aux grandes campagnes de solidarité que le peuple algérien a menées pour la wilaya de Tizi-Ouzou ».

Par ailleurs, le communiqué a appelé le peuple algérien à « la retenue et la vigilance » ainsi qu’à « s’unir et à serrer les rangs dans ces circonstances difficiles » notamment par la poursuite des campagnes de collecte de dons tout en ignorant les campagnes « malveillantes qui visent à semer la peur et la discorde parmi les populations d’une seule nation ».

Djamel Bensmail a été lynché, agressé et brulé par une foule enragée qui l’accusait d’être « un pyromane« . Le meurtre s’est déroulé dans la commune de Labraa Nath Irathen dans la wilaya de Tizi-Ouzou sous les yeux de plusieurs dizaines de personnes. Certaines d’entre elles ont filmé le meurtre et l’ont diffusée sur les réseaux sociaux.

Cet acte meurtrier a suscité l’indignation de la Toile algérienne qui l’a dénoncé et qualifié d »‘inhumain et barbare ».

Continue Reading
Advertisement
Comments
INTER-LIGNES

GRATUIT
VOIR