Suivez-nous

En continu

Le FFS dénonce “la volonté du pouvoir d’imposer l’état de siège” à Alger

Avatar

Publié

le

Le le Front des forces socialistes (FFS, a dénoncé, ce vendredi 26 avril “la volonté du régime agonisant algérien d’imposer l’état de siège dans la capitale”.

 

Dans un communiqué rendu public aujourd’hui, le FFS estime qu’aujourd’hui encore, “le pouvoir qui est visiblement extrêmement désemparé et paniqué, a recouru à ses anciennes méthodes despotiques et autoritaires qui consistent à placer des barrages policiers et de la gendarmerie dans la périphérie Algéroise”.

Pour le parti, cette opération répressive rappelle “les pires années coloniales, vise à empêcher des centaines de milliers de nos concitoyennes et concitoyens venus de plusieurs wilayas du pays de manifester librement dans leur propre capitale », a écrit le parti de l’opposition.

Le parti socialistes considère que “contrairement aux promesses mensongères du chef de l’état-major, le régime algérien en pleine faillite, est en voie de s’engouffrer dans une stratégie d’embrigadement et de ghettoïsation du peuple Algérien”.

Le FFS met en garde, une fois de plus, “le pouvoir réel algérien qui tente de saper et d’étouffer la formidable révolution pacifique du 22 février”, écrit le parti dans son communiqué.

“Malgré les restrictions répressives du pouvoir, des millions d’Algériens sont sortis à travers le pays pour braver les interdits et pour afficher une réponse sans équivoque et sans ambiguïté au dernier message du chef l’état-major de l’armée”, indique-t-il, soulignant que le peuple algérien a “réaffirmé sa farouche détermination à imposer un changement radical du régime et son incontournable volonté d’aboutir à une transition démocratique ».

Le FFS a rassuré que “le peuple algérien de son engagement total à ses côtés afin de déracinera le régime totalitaire algérien et ses supplétifs. Rien n’arrêtera le peuple Algérien dans sa marche historique vers le recouvrement de sa dignité et sa liberté”.

Lire la suite
Publicité
Commentaires
INTER-LIGNES

GRATUIT
VOIR