Connect with us

En continu

Le FFS dénonce la censure du site INTERLIGNES

Avatar

Published

on

Le FFS a réagit ce mercredi 31 juillet, à la censure du site INTERLIGNES en Algérie dont il fait l’objet depuis jeudi dernier.

 

“La censure du pouvoir totalitaire vient de s’abattre sur le journal en ligne “inter lignes “. Au moment où des demandes incessantes exigent l’ouverture du champ médiatique afin d’accompagner le sursaut populaire et de service d’espace d’expression ,les décideurs veulent imposer le dictat de la pensée unique et la négation des voix discordantes”, écrit le communiqué du FFS signé par son premier secrétaire, Hakim Belahcel.

“Le FFS réaffirme sa solidarité agissante avec ce journal et la famille de la presse en général”, conclut le parti.

Advertisement
Comments
INTER-LIGNES

GRATUIT
VOIR