Connect with us

Politique

Le FFS charge à nouveau L’ANIE

Published

on

© DR | le premier secrétaire du Front des forces socialistes, Youcef Aouchiche

Le Front des Forces Socialistes (FFS) a dénoncé ce mercredi 10 novembre, l’« obstination » du représentant de l’Autorité Nationale Indépendante des Élections (ANIE) de la wilaya d’Alger dans l’exécution des décisions rendues par la justice concernant les candidats aux prochaines élections locales.

« Le Front des Forces Socialistes dénonce l’intransigeance et les atermoiements du représentant de l’Autorité Nationale Indépendante des Élections de la wilaya d’Alger, dans l’exécution des décisions et arrêtés rendus par la justice avec jugement exécutif, et de restituer les listes de notre parti et ses candidats dans la wilaya d’Alger aux prochaines élections locales« , dénonce le parti dans un communiqué ajoutant que ces candidats ont été « arbitrairement exclus lors de l’examen administratif qui a été fait par la même autorité ».

Le FFS dit avoir constaté avec « regret » ce qu’il qualifie comme « transgression« , tout en accusant certains délégués d’« ignorer » une instruction du président de l’ANIE, Mohamed Charfi, dans laquelle il ordonne aux délégués des wilayas qui se trouvent sous son autorité d‘ »exécuter immédiatement toutes les décisions judiciaires et arrêtés à leurs différents niveaux« , affirme le parti.

« L’Autorité Nationale Indépendante des Élections est appelée sérieusement et d’urgence à se pencher sur ces abus et leurs conséquences désastreuses. Elle est également tenue d’assumer sa pleine responsabilité dans le suivi et la mise en œuvre des instructions qu’elle a émises« , déclare le FFS.

« Gestion sécuritaire abusive »

Pour rappel, le FFS a exprimé en octobre son mécontentement face au grand nombre des cas de rejet des candidatures de ses militants aux élections locales anticipées prévues pour le 27 novembre prochain dénonçant une gestion « sécuritaire abusive du processus électoral » de la part de l’ANIE.

Le parti, qui a annoncé sa participation aux prochaines élections en expliquant qu’il s’agit d’“une décision stratégique pour contrer toutes les parties qui veulent frapper la stabilité nationale ».

Continue Reading
Advertisement
Comments
INTER-LIGNES

GRATUIT
VOIR