Connect with us

Politique

Le député du RCD, Yassime Aissiouane démissionne de l’APN

Le député du Rassemblement pour la Culture et la démocratie (RCD), Yassine Aissiouane, a annoncé, ce mercredi 02 octobre, sa démission de l’Assemblée populaire nationale.

Avatar

Published

on

Crédit photo l Yassine Aissiouanen député du RCD à l'APN

 

Le député RCD de la wilaya de Tizi Ouzou a justifié son retrait de l’APN par sa décision “de reprendre ma liberté de citoyen en démissionnant de l’APN”appelant, par même, ses camarades de l’opposition démocratique à faire de même pour “être au diapason des revendications de notre peuple”.

Le député a également promis de ne ménager “aucun effort dans le but d’ouvrir de nouvelles perspectives avec toutes les forces vives qui souscrivent aux fondamentaux démocratiques qu’appelle la construction de l’Algérie nouvelle”.

Yassine Aissiouane estime qu“il est temps d’envisager d’autres formes d’actions pacifiques pour avoir raison du système”. Ainsi, le député appelle à mettre en perspective dans les plus brefs délais “la désobéissance civile pacifique scandée par le peuple” soulignant que “les grèves cycliques d’une à deux journées qui toucheront l’ensemble des secteurs, le non payement d’impôts, l’insoumission à la justice aux ordres du chef de l’armée…sont autant d’actions auxquelles il faudrait réfléchir rapidement”.

“La révolution actuelle est l’œuvre du peuple. Aucune structure politique, aucune organisation, aucune association ou collectif ne peut revendiquer sa paternité. Elle est le fruit de l’audace et du génie Algériens”, insiste-il.

Le député démissionnaire estime que la révolution populaire “s’accomplira par une transition démocratique en-dehors et contre le système en place”.

“Les Algériennes et les Algériens veulent un nouvel ordre qu’ils façonneront eux-mêmes. Ils veulent un paysage politique nouveau où le citoyen, au centre de toute décision et action, sera le moteur du progrès. Ni les menaces de Gaid Salah ni la répression ni les interpellations arbitraires dont sont victimes bon nombre de nos camarades militants ne peuvent arrêter la marche de l’histoire”, conclut Yassine Aissiouane.

Advertisement
Comments
INTER-LIGNES

GRATUIT
VOIR