Le Conseil constitutionnel se réunit pour constater la vacance du poste de président de la République

Après le décès du président du conseil constitutionnel, Mourad Medelci, ce dimanche 28 janvier 2019, les rumeurs commencent à circuler à propos de la tenue ou non, de la prochain élection présidentielle, et les conditions de sa tenue, vu que c'est le conseil constitutionnel qui valide les candidatures.

Crédit photo: DR | Siège du conseil constitutionnel à Alger

Grand Angle (300x600)

Le Conseil constitutionnel se réunit, ce mercredi 03 avril, pour constater la vacance du poste de président de la République, suite à la démission mardi de M. Abdelaziz Bouteflika.

 

Cette réunion se tient sous la présidence de Tayeb Belaiz, président du Conseil constitutionnel, conformément à l’article 102 de la Constitution qui stipule qu »en cas de démission ou de décès du président de la République, le Conseil constitutionnel se réunit de plein droit et constate la vacance définitive de la Présidence de la République. Il communique immédiatement l’acte de déclaration de vacance définitive au Parlement qui se réunit de plein droit.

Le Président du Conseil de la Nation assume la charge de Chef de l’Etat pour une durée de quatre-vingt-dix (90) jours au maximum, au cours de laquelle des élections présidentielles sont organisées, sachant que le Chef de l’Etat, ainsi désigné, ne peut pas être candidat à la Présidence de la République ».

M. Abdelaziz Bouteflika a notifié officiellement, mardi, au président du Conseil constitutionnel, sa décision de mettre fin à son mandat en qualité de président de la République.

Adsence Milieu article