Connect with us

Politique

Le Conseil constitutionnel rejette les recours des candidats non retenus à l’élection présidentielle

Le conseil constitutionnel vient d’annoncer le rejet de toutes les demandes de recours déposés par les candidats à la candidature pour la présidentielle du 12 décembre. 

Bouzid ICHALALENE

Published

on

Après le décès du président du conseil constitutionnel, Mourad Medelci, ce dimanche 28 janvier 2019, les rumeurs commencent à circuler à propos de la tenue ou non, de la prochain élection présidentielle, et les conditions de sa tenue, vu que c'est le conseil constitutionnel qui valide les candidatures.
© DR | Siège du conseil constitutionnel à Alger

Dans une déclaration à la télévision publique, Kamel Feniche, président du conseil constitutionnel fait savoir qu'”après l’étude des recours introduit auprès conseil constitutionnel, il a été décidé que tous les recours sont rejeté pour non conformité aux dispositions légales et réglementaires “, a-t-il déclaré.

Il convient de rappeler que neuf candidats à la candidature ont introduit des recours au conseil constitutionnel suite au rejet de leurs dossiers par l’autorité nationale indépendante des élections (ANIE).Il s’agit du Secrétaire général de l’Alliance nationale républicaine (ANR), Belkacem Sahli, du président du parti de l’unité nationale et du développement, Mohamed Dif, des candidats indépendants Fares Mesdour, Raouf Aeib, Kherchi Neoui, Ali Sekouri,  Abdelhakim Hemadi, El Abadi Bel Abbès et Mohamed Bouhana.

Pour rappel, l’Autorité Nationale Independante des Elections (ANIE) a retenu la candidature de cinq candidats qui sont  le président du Front Al-Moustakbel, Abdelaziz Belaid, le président de Talaie El Houriyet, Ali Benflis, le président du Mouvement El-Bina, Abdelkader Bengrina, l’ancien Premier ministre, Abdelmadjid Tebboune, le secrétaire général par intérim du Rassemblement national démocratique, Azzedine Mihoubi.

Continue Reading
Comments
INTER-LIGNES

GRATUIT
VOIR