Connect with us

Accueil

Le Comité de soutien à Ali Ghediri écrit à Tebboune et Chanegriha

Published

on

Le Comité de soutien au général-major à la retraite, Ali Ghediri, a appelé le président Abdelmadjid Tebboune et le chef d’état-major de l’ANP, Saïd Chanegriha, à «lever e voile sur le paradoxe » qui entoure le cas de l’ancien candidat à la présidentielle avortée d’avril 2019.

Ali Ghediri, condamné à 4 ans de prison ferme en janvier dernier, se trouve en détention depuis 34 mois. Dans la lettre reprise par plusieurs médias, Yazid Rebouh, président du Comité de soutien  évoque la carrière du général de l’ANP à la retraite qu’il a effectuée «au sein de cette même armée, et servi loyalement son pays durant 42 ans».

Sur les accusations pour lesquelles l’ancien général-major est poursuivi, l’auteur rappelle qu’«à la date du 16 décembre 2020, la Cour suprême, à travers un arrêt, avait conclu qu’il n’y avait aucun élément ou fait qui aurait contribué à affaiblir le moral de l’armée».  

Mais, ce verdict de la Cour suprême «a été remis en question par la chambre d’accusation en date du 21 février 2021, puis par la chambre criminelle près la cour d’Alger», regrette Yazid Rebouh, s’adressant à Tebboune et Chanegriha : « Je m’en remets à vous, Messieurs le Président et le chef d’état-major, et interpelle encore une fois votre sens aigu de la justice».

Pour Ali Ghediri, placé en détention le 13 juin 2019, ses problèmes avec la justice ont commencé lorsqu’il s’était présenté à l’élection présidentielle d’avril 2019.

Continue Reading
Advertisement
Comments
INTER-LIGNES

GRATUIT
VOIR