Connect with us

Politique

Le comité de libération de Louisa Hanoune exige la libération de tous les détenus politiques et d’opinion

Achour Nait Tahar

Published

on

©DR|Louisa Hanoune, secrétaire générale du Parti des Travailleurs (PT)

Le comité national pour la libération de Louisa Hanoune s’est félicité du succès remarquable de l’appel des 600 premiers signataires de personnalités publiques issus (es) de différents horizons, exigeant la libération immédiate et inconditionnelle de Louisa Hanoune.

Dans une déclaration sanctionnant une réunion, tenue le 4 février, le comité national pour la libération de Louisa Hanoune “exprime sa satisfaction de la large campagne internationale en faveur de la libération de Louisa Hanoune menée dans plus de 100 pays de tous les continents“, souligne le document, qui précise que la campagne a été “marquée notamment par l’implication sans précédent d’organisations du mouvement ouvrier et démocratique et autres organisations des droits de l’homme“.

Le comité estime que l’arrestation puis la condamnation arbitraire de la Secrétaire générale du Parti des travailleurs à 15 ans de prison ferme constituent un acte de criminalisation de l’action politique.

Le comité exprime également sa satisfaction suite à la relaxe de Samir Belarbi qui a passé arbitrairement près de cinq mois en détention et réitère son exigence démocratique de libération inconditionnelle de tous les détenus (es) politiques et d’opinion et l’annulation de toute poursuite contre eux.
Les rédacteurs de la déclaration dénoncent et s’interrogent sur la signification du prolongement de la détention provisoire de Karim Tabbou, coordinateur du parti UDS et d’Abdelouahab Ferssoui, président du RAJ.

Le comité fait savoir que l’arrestation de Louisa Hanoune “a constitué d’ailleurs le prélude pour les centaines d’arrestations qui ont suivies sous divers alibis” et d’ajouter qu’aucun prétexte ni aucune raison ne peuvent justifier l’incarcération et la lourde condamnation de Louisa Hanoune. Il exige son acquittement et sa réhabilitation dans tous ses droits.

Pour rappel, le procès en appel de Louisa Hanoune a été programmé pour le dimanche 09 février 2020, selon la même source.


Advertisement
Comments
INTER-LIGNES

GRATUIT
VOIR