Connect with us

Politique

Le CNLD exige la libération de Khaled Drareni et l’arrêt des poursuites judiciaires

Achour Nait Tahar

Published

on

© DR | Khaled Drareni placé sous mandat de dépôt

Le CNLD dénonce « vigoureusement l’injustice et la violation des droits les plus élémentaires garantis par la constitution » après la décision de la Cour d’Alger qui a décidé ce mercredi 25 mars, de transformer le contrôle judiciaire du journaliste Khaled Drareni en mandat de dépôt et le rejet de la demande de liberté provisoire introduite par La Défense en faveur de des activistes Samir Belarbi et Slimane Hamitouche.

En cette période de confinement total des Algériens, le pouvoir en place active ses machines de répression et accélère la contre révolution en essayant d’étouffer toutes les voix discordantes“, lit-on dans le communiqué du CNLD.

Et d’ajouter “la situation est très grave et le pouvoir en place agit en forces du mal pour régler ses comptes avec le peuple qui l’a renié définitivement“, soulignant dans la foulée qu’il est temps de “décréter et d’assumer pleinement la désobéissance civile, dans tous les secteurs, face à ce régime totalitaire“.

Les rédacteurs du document insistent sur les harcèlements que subissent les militants et activistes de la part des autorités judiciaires et déclarent à ce propos que personne “n’est à l’abri de ces pratiques staliniennes d’un pouvoir agonisant et en perte de repères“.

Du simple citoyen, aux intellectuels et militants, même les journalistes sont devenus une cible des services de renseignements, déguisés en manifestants qui infiltrent les foules chaque vendredi, et devenus pirates dans les autres jours de semaine pour kidnapper les citoyens isolés“, explique la même source.

En outre, le CNLD “exige la libération immédiate de Khaled Drareni, l’arrêt immédiat de toutes les poursuites judiciaires et l’annulation de toutes les condamnations orchestrées sur tous les citoyens Algériens depuis le début de la révolution populaire en février 2019“.

Face à cette injustice le CNLD “appelle tous les collectifs et organisations de la société civile ainsi que toutes les forces vives du pays, engagés dans la révolution pacifique pour le changement radical du système, à une large organisation et coordination des actions communes, pour mettre fin à ces pratiques d’une justice barbouze et soumise aux ordres de la junte militaire qui se venge de son peuple en douceur“, précise le document.

Le CNLD fait appel à l’ensemble du peuple Algérien à redoubler de vigilance et préserver le caractère pacifique de la révolution. Il n’y aura aucune concession des revendications populaires“, conclut le document.

Continue Reading
Comments
INTER-LIGNES

GRATUIT
VOIR