Connect with us

Société

Le CNLD appelle les Algériens a renforcer les carrés des familles des détenus le vendredi

Le Comité National pour la Libération des Détenus (CNLD), dénonce la décision du tribunal de Sidi M’Hamed de  prolonger la détention provisoire  à l’encontre des détenus d’opinion et appelle la société civile à s’unir autour des mêmes revendications populaires et faire échec aux tentatives visant la révolution.

Achour Nait Tahar

Published

on

« Un des juges d’instruction du tribunal de Sidi M’hamed d’Alger, a osé, encore une nouvelle fois, franchir les limites de la bêtise ». déclare le CNLD dans un communiqué rendu public, aujourd’hui 15 octobre, les rédacteurs du document accusent  le juge d’instruction pour sa décision de prolongation de la détention provisoire  « En renouvelant la détention provisoire pour quelques détenus d’opinion, ce juge confirme que l’appareil judiciaire est entre les mains de cette bande et au service de la contre révolution ». Et d’ajouter  « Les autres détenus d’opinion et politiques, otages d’un système grabataire, auront donc le même sort dans les prochains jours », alerte-t-il.

Le CNLD réaffirme l’importance de « La mobilisation citoyenne à chaque action de soutien aux détenus et leurs familles est un message à ces juges qui, pourtant au mois de mars, ont prêté serment devant le peuple Algérien de ne jamais condamné ou juger toute personne arrêté durant cette révolution du sourire. », estime-t-il. Le  Comité «  appelle encore une nouvelle fois la société civile et toutes les forces vives du pays à s’unir autour des mêmes revendications populaires et faire échec aux tentatives visant la révolution. »

Face à l’escalade de la répression qui s’abat sur les manifestants, le CNLD fait savoir « qu’aucune répression, aucune justice – surtout la justice soumise-, aucune secte et aucun pouvoir, ne peuvent arrêter tout un peuple en marche uni et pacifique et plus que jamais mobilisé pour la libération de l’Algérie. », assure-t-il.

« Le CNLD appelle les Algériennes et Algériens à rejoindre en force les marches du vendredi prochain, renforcer les carrés des familles des détenus à travers toutes les wilayas du pays. L’union fait la force et la différence. Toutes et tous pour: Une Algérie libre et démocratique; La libération de tous les détenus d’opinion et politiques; Un État civil et non pas militaire; Le changement radical du système et une transition démocratique », conclut le communiqué.

Continue Reading
Comments
INTER-LIGNES

GRATUIT
VOIR