Connect with us

Société

Le barreau d’Alger menace de boycotter les procédures de poursuites contre les manifestants

Le Conseil de l’Ordre des avocats d’Alger a menacé hier, hier mercredi, de “boycotter toutes les procédures de poursuites” contre manifestants pacifiques “qui mènent vers des procès fictifs”.

Avatar

Published

on

Crédit photo:DR. Les avocats ont marché ce jeudi 11 juillet pour réclamer la libération de la justice et de tous les détenus d'opinion

Dans un communiqué, signé par le bâtonnier Me. Abdelmadjid Sellini, le barreau d’Alger a dénoncé, “avec regret, des violations de la procédure et de la loi, qui touchent aux droits et aux libertés les plus élémentaires ainsi qu’aux droit de la défense dans le traitement des dossiers” des détenus du Hirak.

Réitérant sonsoutien aux revendications du mouvement populaire pour un Etat de droit et l’indépendance de la justice”, le Conseil de l’Ordre des avocats d’Alger a dénoncé «les arrestations qui ont ciblé des manifestants pacifiques», indique le même communiqué.

Les avocats de la capitale ont affirmé avoir enregistré, “avec regret, de nombreuses violations de la procédure et de la loi, qui touchent aux droits et aux libertés les plus élémentaires ainsi qu’aux droit de la défense dans le traitement des dossiers devant les instances sécuritaires et judiciaires, depuis le droit légal de contacter la famille ou l’avocat jusqu’à l’abus du recours aux mandats de dépôt dans les poursuites engagées malgré le caractère pacifique des manifestations, ce qui est contradictoire avec les aspirations des citoyens à construire une justice indépendante en laquelle ils ont confiance”, regrette la même source.

Et d’affirmer que celles-ci “Constituent une violation flagrante des droits et libertés consacrés par la Constitution et les conventions internationales». Le barreau d’Alger s’est déclaré «surpris et choqué par certains procédés répressifs utilisés lors des manifestations pacifiques» avant de rejeter «énergiquement ces pratiques» qui, d’après lui, «risquent de rendre plus complexe la situation”.

Advertisement
1 Comment

1 Comment

  1. Avatar

    Cheikh Saïd Mecherri

    3 octobre 2019 at 18:33

    Dans le mot composé “”robe noire””, le peuple ne voit plus que la seconde partie “”noire”” !

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Société

Décès de l’ancien ministre des Affaires religieuses M’hamed Benredouane

Yasmine Marouf-Araibi

Published

on

 L’ancien ministre des Affaires religieuses M’hamed Benredouane est décédé lundi matin à Alger des suites d’une longue maladie à l’âge de 70 ans, rapporte l’agence de presse APS en citant des proches du défunt.

Né le 20 août 1950 à Bouinan, dans wilaya de Blida, M’hamed Benbredouane a occupé le poste de ministre des Affaires religieuses dans le gouvernement conduit par Sid Ahmed Ghozali de 1991 à 1992.

Il était également vice-président de la Fondation Emir Abdelkader et exerçait la profession de médecin en tant que maitre-assistant en dermatologie au CHU Mustapha-Pacha à Alger.

Le défunt sera inhumé cet après-midi au cimetière de Sidi M’hamed à Bouzareah sur les hauteurs d’Alger, selon l’APS.

Continue Reading

Société

Secousse tellurique de magnitude 3,3 enregistré à Tipaza

Achour Nait Tahar

Published

on

© DR | Secousse tellurique de magnitude 3,2 à Tipaza
© DR | secousse tellurique à Tipaza

Une secousse tellurique de magnitude de 3,3 degré sur l’échelle de Richter a été enregistré ce dimanche 02 Août à 19h13 dans la wilaya de Tipaza, indique le Centre de recherche en astronomie astrophysique et géophysique (CRAAG).

L’épicentre de la secousse a été localisé à 2 km sud-est de Cherchell dans la même wilaya, précise la même source.

Continue Reading

Société

Sétif: décès d’une jeune médecin du coronavirus

Yasmine Marouf-Araibi

Published

on

© DR |

Une docteure exerçant à l’établissement public hospitalier, EPH Youcef Yalaoui, dans la commune d’Ain Azal, wilaya de Sétif, est décédée vendredi soir des suites du coronavirus, a rapporté samedi l’agence de presse APS en citant des responsables locaux du secteur de la santé.

Il s’agit de Dr Amira Seyah, âgée de 29 ans, originaire de la commune d’Ain Abbassa. Selon les responsables locaux, la défunte faisait partie du personnel médical qui lutte au premier rang contre la pandémie de coronavirus.

Amira Seyah a rendu l’âme au service de réanimation du CHU Abdenour Saâdana, où elle a été transférée après la détérioration de son état de santé, a précisé la même source à l’APS.

La wilaya de Sétif, l’une des plus affectées par la pandémie dans le pays, a enregistré plusieurs pertes au sein du corps médical. Parmi eux le chef de service de radiologie du service des urgences chirurgicales du CHU-Abdenour Saâdna.

Le 21 juillet dernier, le ministre de la Santé Abderrahmane Benbouzid a fait état de 2300 cas d’infection et 44 décès signalés parmi le corps médical et paramédical depuis le début de la pandémie de coronavirus en Algérie.

Continue Reading

Tendances

INTER-LIGNES

GRATUIT
VOIR