Suivez-nous

Politique

L’avocat Sid Ahmed Ouragh remis en liberté provisoire

Yasmine Marouf-Araibi

Publié

le

Manifestation des avocats à Alger centre le 23 mars 2018

L’avocat Sid Ahmed Ouragh du barreau de Blida placé sous mandat de dépôt la mi-février 2021, a été remis en liberté provisoire et placé sous controle judiciaire ce mercredi 24 février. Ce dernier est poursuivi pour “Outrage à magistrat”, “chantage à la publicité” et “insultes”.

L’avocat a été placé sous mandat de dépôt suite à une dépôt de plainte d’une magistrate avec qui il avait une “relation”. Ce dernier, selon les déclarations de la plaignante aurait “envoyé des messages contenant des menaces” suite à la rupture de leur relation.

Par la suite, l’avocat a été placé sous mandat de dépôt le 17 février dernier, chose qui a provoqué la colère des avocats qui avaient bloqué la cour de Blida le jour de son placement en détention préventive.

Pour les avocats, “la détention provisoire est une mesures exceptionnelle et les faits en question ne nécessitent pas une telle mesure” nous explique Me Fetta Sadat qui s’étonne “pourquoi on ressort cette affaire en février 2021 alors qu’elle date d’Aout 2019”.

Cette condamnation a suscité une large mobilisation auprès des avocats qui ont l’activité judiciaire afin de mettre pression sur la justice qui fini par le remettre en liberté.

Lire la suite
Publicité
Commentaires