Connect with us

Politique

L’avocat Sid Ahmed Ouragh remis en liberté provisoire

Published

on

Manifestation des avocats à Alger centre le 23 mars 2018

L’avocat Sid Ahmed Ouragh du barreau de Blida placé sous mandat de dépôt la mi-février 2021, a été remis en liberté provisoire et placé sous controle judiciaire ce mercredi 24 février. Ce dernier est poursuivi pour « Outrage à magistrat », « chantage à la publicité » et « insultes ».

L’avocat a été placé sous mandat de dépôt suite à une dépôt de plainte d’une magistrate avec qui il avait une « relation ». Ce dernier, selon les déclarations de la plaignante aurait « envoyé des messages contenant des menaces » suite à la rupture de leur relation.

Par la suite, l’avocat a été placé sous mandat de dépôt le 17 février dernier, chose qui a provoqué la colère des avocats qui avaient bloqué la cour de Blida le jour de son placement en détention préventive.

Pour les avocats, « la détention provisoire est une mesures exceptionnelle et les faits en question ne nécessitent pas une telle mesure » nous explique Me Fetta Sadat qui s’étonne « pourquoi on ressort cette affaire en février 2021 alors qu’elle date d’Aout 2019 ».

Cette condamnation a suscité une large mobilisation auprès des avocats qui ont l’activité judiciaire afin de mettre pression sur la justice qui fini par le remettre en liberté.

Continue Reading
Advertisement
Comments
INTER-LIGNES

GRATUIT
VOIR