Connect with us

Politique

L’ancienne ministre Houda Feraoun condamnée à 3 ans de prison ferme

Published

on

Le pôle pénal spécialisé dans la lutte contre le crime financier et économique près le tribunal de Sidi M’hamed a condamné ce lundi, l’ancienne ministre de la Poste et Télécommunications Imane Houda Feraoun, à trois (3) ans de prison ferme et 500.000 DA d’amende, tandis que l’ancien directeur général d’Algérie Télécom, Kebbal Tayeb, a été condamné à cinq (5) ans de prison ferme, avec mandat de dépôt, assortis d’un million de DA d’amende.

Impliquées dans cette affaire, les deux sociétés de télécommunications, « Huawei » et « ZTE » ont, elles, été condamnées à une amende de 4 millions de DA, avec dédommagement et intérêts d’un montant de 10 millions de DA à verser par les deux entreprises au trésor public, a indiqué l’agence officielle APS.

De son coté, l’ancien PDG de Mobilis, Choudar Ahmed, a lui bénéficié d’un acquittement. C’est le cas également du président du comité des négociations d’Algérie Télécom, Barani Saïd Ahmed, qui lui a bénéficié de la levée de l’ordonnance du contrôle judiciaire, ainsi que le secrétaire technique de ce comité et le reste de ses membres.

Les accusés dans cette affaire sont poursuivis pour des faits liés à la corruption, notamment « dilapidation de deniers publics « , « octroi indus privilèges » et « abus de fonction« , a indiqué l’APS.

Pour rappel, le procureur de la République a requis mardi dernier une peine de 8 ans de prison ferme contre Houda Faraoun et l’ancien directeur général d’Algérie Télécom assortis d’une amende de 100 millions de DA contre les deux responsables.

Le parquet a également requis une peine de 6 ans de prison ferme contre le président du comité de négociations, en plus d’une peine de 4 ans de prison ferme contre les anciens salariés d’Algerie Telecom impliqués dans cette affaire et l’ancien directeur général de Mobilis, tout en privant tous les prévenus du droit de se présenter aux élections pour une durée de 5 ans.

Le procureur a également requis une amende de 5 millions de DA à l’encontre les deux sociétés « Huawei » et « ZTE ».

Continue Reading
Advertisement
Comments
INTER-LIGNES

GRATUIT
VOIR