Connect with us

Politique

L’Ambassadeur François Gouyette: les déclarations de Macron sur Tebboune ont été “mal comprises”

Yasmine Marouf-Araibi

Published

on

© DR |

L’Ambassadeur de France en Algérie, François Gouyette, s’est exprimé ce mercredi sur les déclarations d’Emmanuel Macron qui ont suscité la réaction de plusieurs partis de l’opposition. Interviewé par le média en ligne Radio M, le diplomate a estimé que les propos d’Emmanuel Macron, qui ont soutenu le Président Abdelmadjid Tebboune, ont été “mal compris”. 

“Je pense que la façon dont s’est exprimé le président français à propos de l’Algérie n’a pas été vraiment bien comprise. La perception que nous avons observée ici de ses propos ne correspond pas vraiment à ce qu’il a voulu dire”, a déclaré François Gouyette au micro de Radio M. 

“Le président attache une grande importance à la relation avec l’Algérie et considère que nous pouvons refonder cette relation sur des bases saines et positives pour pouvoir faire beaucoup de choses ensemble dans tous les domaines”, a-t-il insisté. 

Questionné sur la qualification, par Emmanuel Macron, d’Abdelmadjid Tebboune de “courageux”, François Gouyette a déclaré : “Il en faut du courage après les bouleversements qu’a connus l’Algérie à savoir le mouvement populaire qui s’est développé à partir de février 2019 et dont le Président en avait parlé en termes positifs puisqu’il avait salué la mobilisation du peuple algérien, l’expression de ses revendications qu’il a faite de manière pacifique et dans un esprit de civisme qui était admirable”. 

Et d’ajouter : “Il a constaté qu’après son élection, le président Tebboune a exprimé le souhait d’ouvrir un chantier de réformes qui permettent de répondre à ces aspirations. Il fallait un certain courage, c’est ce qu’il voulait dire (Emmanuel Macron ndlr) à prendre les rênes du pays dans un contexte aussi extraordinairement compliqué que celui qu’a connu l’Algérie tout au long de l’année 2019”, a-t-il dit, poursuivant “oui, il faut du courage pour assumer des responsabilités d’état dans ces circonstances et c’est ce qu’il a voulu dire tout simplement”. 

“Il est courageux” 

“Je vous le dis franchement : je ferai tout ce qui est en mon possible pour aider le président Tebboune dans cette période de transition. Il est courageux », a déclaré le Président français au magazine Jeune Afrique. 

Faites il y a une semaine, ces déclarations ont suscité la réaction des acteurs de l’opposition algérienne dont le militant et figure du mouvement populaire Karim Tabbou. Via une lettre ouverte adressée à Macron, l’ancien détenu a estimé que derrière ces déclarations, “se cache de façon pernicieuse l’idée que les pays du Sud en général et l’Algérie en particulier sont à portée de main, politiquement vulnérables et inaptes à la démocratie”.

La Présidente de l’Union pour le Changement et le Progrès (UCP) a elle aussi réagi aux déclarations du chef de l’Etat français en les qualifiant d’ingérence. Cette dernière a également estimé que le timing de ces propos n’est pas le fruit du hasard, mais qu’ils interviennent alors que le Président Abdelmadjid Tebboune est hospitalisé en Allemagne depuis fin octobre. 

Le Président du Rassemblement pour la culture et la démocratie a lui aussi rétorqué en dénonçant “les ingérences répétées de la France dans les choix souverains des pays africains”. 






Continue Reading
Comments
INTER-LIGNES

GRATUIT
VOIR