Connect with us

Politique

L’ambassadeur d’Algérie à Paris ne retournera qu’avec « le respect total de l’État algérien »

Published

on

Lors d’une entrevue avec la presse nationale, le Président de la République, Abdelmadjid Tebboune, a affirmé hier soir que le retour de l’ambassadeur de l’Algérie en France est conditionné par « le respect total de l’État Algérien ».

Répondant aux questions de deux journalistes dans le cadre de la rencontre périodique avec la presse nationale, Abdelmadjid Tebboune s’est exprimé au sujet des tentions entre Alger et Paris.

« La France doit oublier que l’Algérie était une colonie, parce qu’elle est maintenant devenue un pays d’une puissance administrante« , a affirmé le Président de la République ajoutant que « l’Histoire ne peut être falsifiée » et que « les relations avec la France relèvent de la responsabilité du peuple et de l’Histoire ».

Le chef de l’État a également expliqué que « la France a des problèmes avec l’Algérie, y compris des crimes de colonialisme qui ont duré 132 ans« , soulignant qu' »il n’est pas possible d’effacer les crimes de la France en Algérie avec de simples mots ».

Il est à noter que l’Algérie a rappelé la semaine dernière son ambassadeur à Paris pour « consultations » suite aux déclaration du chef de l’État français, Emmanuel Macron, reportées par le journal Le Monde.

Pour rappel, le président Macron a accusé, à travers ces déclarations, l’Algérie de s’être construite « sur une rente mémorielle » questionnant la présence « d’une nation algérienne avant la colonisation française ». L’Algérie a qualifié ces propos d’‘ingérence inadmissible dans ses affaires intérieures ».

Continue Reading
Advertisement
Comments
INTER-LIGNES

GRATUIT
VOIR