Connect with us

Politique

Lamamra s’entretient avec son homologue sénégalaise Aissata Tall Sall

Published

on

© DR | Ramtane Lamamra
© DR | Ramtane Lamamra, ministre des affaires étrangères

Le chef de la diplomatie algérienne, Ramtane Lamamra s’est entretenu avec son homologue sénégalaise, Aissata Tall Sall, dont le pays assure cette année la présidence de l’Union Africaine, a indiqué, samedi, un communiqué du ministère des affaires étrangères.

« En marge des travaux du 35eme Sommet de l’Union Africaine a Addis-Abeba, le Ministre des Affaires Étrangères et de la Communauté Nationale à l’Etranger, M. Ramtane LAMAMRA, s’est entretenu avec son homologue sénégalaise, Aissata Tall Sall, dont le pays assure cette année la présidence de l’Union Africaine », écrit le communiqué du MAE.

Selon la même source, « les échanges ont porté sur les principales questions politiques inscrites à l’ordre du jour du Sommet. Les deux Ministres ont, à cette occasion, exploré les perspectives de promouvoir le consensus parmi les États membres, dans l’esprit d’unité et de solidarité, ainsi que des principes consacrés par l’Acte constitutif de l’Union Africaine ».

« L’échange a également porté sur les prochaines échéances dans le développement des relations bilatérales algéro-sénégalaises », conclut le communiqué.

Pour rappel, Lamamra a multiplié les rencontres avec ses homologues africains à l’occasion de sommet. Vendredi à Addis-Abeba, par le ministre des Affaires étrangères et de la Communauté nationale à l’étranger, M. Ramtane Lamamra, avec son homologue éthiopien M. Mekonnen, dans le cadre des préparatifs en cours au sommet africain prévu dans les prochains deux jours.

Lors de cet entretien, le vice-Premier ministre, ministre des Affaires étrangères d’Ethiopie, Demeke Mekonnen a salué l’initiative et les efforts de l’Algérie visant à instaurer un climat propice pour permettre aux parties dans la question du barrage de la Renaissance de surmonter les différends actuels, exprimant la grande confiance placée par les hautes autorités éthiopiennes en la sagesse du président de la République, Abdelmadjid Tebboune et sa capacité de réaliser le rapprochement attendu entre les trois pays concernés par le différend.

Samedi dans la capitale éthiopienne Addis-Abeba, le Premier ministre palestinien, Mohamed Shtayye, et ce, peu avant le début du sommet africain. Lors de cette rencontre, les derniers développements de la cause palestinienne, les perspectives de la relance du processus politique à même de mettre un terme à l’occupation et permettre au peuple palestinien de recouvrir des droits légitimes et l’établissement de son Etat indépendant sur les frontières de 1967, avec El-Qods Echarif pour capitale, ont été passés en revue.

Continue Reading
Advertisement
Comments
INTER-LIGNES

GRATUIT
VOIR