Suivez-nous

Economie

L’Algérie signe un programme de coopération avec l’Organisation Mondiale de la Santé

Feriel Bouaziz

Publié

le

Le Ministère de la Santé, de la Population et de la Réforme Hospitalière a procédé, lundi 15 mars à Alger, à la signature d’un programme de coopération biennal avec l’Organisation Mondiale de la Santé (OMS), a rapporté l’APS.

D’après la même source, cet accord a été signé dans le but de permettre à l’Algérie “de jouir de l’expérience de l’OMS en particulier dans l’application des Objectifs du développement durable (ODD)”.

Cette collaboration a été signée par le ministre de la Santé, de la population et de la Réforme hospitalière, Abderrahmane Benbouzid ainsi que le représentant de l’OMS en Algérie, Dr. Nguessan Bla François avec également la présence des cadres du ministère et d’experts de l’Organisation.

Le Dr. Nguessan Bla François représentant de l’OMS en Algérie a expliqué que ce programme de coopération a pour but de “définir les priorités” qui oeuvrent à accompagner l’Algérie dans le domaine de la santé notamment en matière de techniques et d’expertises.

Pour le Directeur de la prévention et de la promotion de la Santé, Dr. Djamel Fourar ce programme “prend en considération les priorités sanitaires en Algérie pour atteindre les ODD“, rapporte l’agence de presse précitée.

Il ajoute également que “l’OMS accompagnera et soutiendra ce programme national par l’expertise nécessaire“.

Le rôle des deux parties est de placer les objectifs atteints au sein de ce programme tandis que l’OMS aura pour but de définir “les normes requises pour apporter l’assistance technique à l’Algérie dans ce domaine”, souligne M.Fourar.

Le responsable du secteur hospitalier assure également que ce dit programme comprend plusieurs axes en rapport avec les maladies transmissibles et non transmissibles ainsi que celles provoquées par les facteurs environnementaux.

Ce dernier a tenu à informer que les établissements, tels que le Centre national de toxicologie (CNT), l’institut national de santé publique et l’Institut Pasteur relevant de la tutelle bénéficieront de cette entraide.

Lire la suite
Publicité
Commentaires
INTER-LIGNES

GRATUIT
VOIR