Connect with us

Politique

L’Algérie recevra un don de 200.000 doses de vaccin chinois “dans les jours à venir”

Feriel Bouaziz

Published

on

L’Algérie recevra “dans les prochains jours” un don de 200.000 doses du vaccin chinois anti-covid-19, développé par la société chinoise Sinopharm, a annoncé, Li Lianhe, l’ambassadeur de la République populaire de Chine en Algérie à l’APS.

Le Gouvernement chinois “a décidé de faire don à l’Algérie de 200.000 doses du vaccin produit par la société chinoise Sinopharm, lequel sera réceptionné dans les quelques prochains jours“, a-t-il indiqué.

La Chine continuera “à apporter l’appui et l’aide nécessaires, selon les besoins exprimés par l’Algérie“, a affirmé l’ambassadeur chinois, car, poursuit-t-il, “la chine est un ami précieux et cher à l’Algérie“.

En effet, le représentant de l’Etat affirme que la Chine “s’apprête” à déployer tous les moyens nécessaires pour l’acquisition du vaccin chinois par l’Algérie “en vue de l’aider à endiguer la pandémie et permettre un retour à la normale de la vie socioéconomique le plus vite possible“.

S’agissant de la coalition entre l’Algérie et la Chine dans la lutte contre la pandémie du Cornavirus, Li Lianhe, soutien que les deux Etats “se sont entraidés en toute solidarité pour faire face aux difficultés, s’érigeant en modèle d’unité et de coopération au sein de la communauté internationale en matière de lutte contre la pandémie“.

Faisant état dans ce sens, que l’Algérie, “fut parmi les premiers pays à avoir apporté une aide médicale urgente à la Chine, de même que le président de la République, M. Abdelmadjid Tebboune avait adressé, lors de l’apparition de la pandémie, un message de solidarité et de condoléances à son homologue chinois, Xi Jinping“, rappelle-t-il.

C’est pourquoi, “ce beau geste de l’Algérie a été récompensé par un don fait par la Chine, son gouvernement, son ambassade à Alger, ses sociétés et sa communauté établie en Algérie, sous forme d’une grande quantité de masques de protection, de tests rapides, de respirateurs et autres produits pour faire face à la pandémie, au profit du peuple algérien ami, outre l’envoi d’une équipe d’experts médicaux pour contribuer à la lutte contre le nouveau coronavirus“, rappelle le diplomate chinois.

Pour rappel, la campagne de vaccination en Algérie a débuté le 30 janvier dernier dans la wilaya de Blida, premier foyer de contagion.

La veille précédant le coup d’envoi de cette dernière, 50.000 doses du vaccin russe “Spoutnik V” ont été réceptionnées. 50.000 doses du vaccin anglo-suédois “AstraZeneca” ont été reçues deux jours après le début des injections.

Pour l’heure, seuls les deux vaccins précités sont administrés aux patients. Dans l’attente du vaccin chinois.

Continue Reading
Comments
INTER-LIGNES

GRATUIT
VOIR