Connect with us

Politique

L’Algérie qualifie l’annulation des deux accords entre le Maroc et l’UE de « victoire éclatante »

Published

on

La Ministère des Affaires Étrangères s’est prononcé cet après-midi au sujet l’annulation des accords agricole et de pêche conclus entre l’Union Européenne et le Royaume du Maroc. Pour le pays, il s’agit d’ »une victoire éclatante pour la cause légitime du peuple sahraoui » et « un acquis historique qui s’imposera désormais à l’ensemble des pays membres de l’Union européenne et à ses Institutions dans leurs relations avec le Maroc« .

En effet, le tribunal de l’Union Européenne (UE) a annulé aujourd’hui les deux accords commerciaux entre le Royaume chérifien et l’UE suite au recours introduit par le Front du polisario contre ces accords affirmant que “le peuple Sahraoui n’avait pas donné son consentement à l’application de cet accord à son territoire national”.

À travers un communiqué du Ministère des Affaires Étrangères, l’Algérie a estimé qu’il s’agit d »’une victoire éclatante pour la cause légitime du peuple sahraoui ». Tout d’abord, à travers « la reconnaissance de la représentativité du Front Polisario par la plus haute instance judiciaire de l’Union Européenne », et aussi à travers « l’annulation des deux accords conclus en violation de l’obligation relative à la nécessaire obtention du consentement libre et authentique du peuple sahraoui qui découle directement du statut séparé et distinct du territoire du Sahara Occidental en tant que territoire non autonome éligible à l’autodétermination conformément au droit international« .

Pour le département de Ramtane « cette sentence vient aussi ouvrir une nouvelle étape dans la lutte du peuple du Sahara Occidental pour l’exercice de son droit inaliénable, imprescriptible et non négociable, à l’autodétermination, en ce sens qu’elle constitue un repère incontournable pour les Organisations Internationales impliquées dans la recherche d’une solution au conflit du Sahara Occidental qui garantit le droit du peuple sahraoui à l’autodétermination ».

Le communiqué a ajouté que le verdict de la justice européenne indique au Conseil de Sécurité des Nations Unies « la voie que le parachèvement de la décolonisation du Sahara Occidental doit impérativement emprunter« .

Pour l’Algérie, le Conseil de Sécurité est « plus que jamais mis en demeure d’engager son autorité dans la promotion et la protection des droits nationaux du peuple du Sahara Occidental », et ce, « face à une occupation illégale de territoires sahraouis et à une exploitation effrénée de ressources naturelles sur lesquelles le peuple du Sahara Occidental est le titulaire exclusif d’une souveraineté permanente ».

Continue Reading
Advertisement
Comments
INTER-LIGNES

GRATUIT
VOIR