Connect with us

Culture

L’Algérie chantera l’Europe à l’occasion du 21e festival européen

Published

on

La délégation de l’Union Européenne (UE) en Algérie a annoncé la tenue de la 21ème édition du festival européen sous le thème« l’Algérie chante l’Europe ». Les festivités auront lieu au Théâtre National Algérien (TNA) « Mahieddine Bechterzi » du 24 juin jusqu’au 02 juillet. Une panoplie de voix algériennes et Européennes vont revisiter le patrimoine musical Européen.

« Ce festival se veut un soutien au monde artistique qui a été sévèrement touché par la pandémie », a déclaré l’ambassadeur Chef de la délégation de l’UE en Algérie, John O’Rourke, en soulignant que cet événement« va nous permettre de re-découvrire la richesse de la musique algérienne tout en revisitant le patrimoine musical européen ».

Après une année d’absence causée par la pandémie du coronavirus, ce festival a pour but de « renouer avec le public Algérien » en lui proposant des représentations animées exclusivement par des artistes algériens. John O’Rourke a expliqué l’absence des artistes européens par les difficultés des connections aériennes entre l’Europe et l’Algérie dues au contexte sanitaire actuel.

L’ambassadeur a affirmé que cet évenement est « une preuve d’amitié algério-européenne » et aussi « une opportunité de promotion du dialogue, de la pluralité et la diversité culturels » entre les deux rives de la Méditerranée.

Programme diversifié

Le programme qui s’étend sur neuf jours, comprend des représentations diversifiées de plusieurs genres musicaux notamment le rai et le rock, qui seront chantés par le groupe Raina Raï, le groupe Iwal qui va chanter du folklore chaoui, la musique andalouse qui sera représentée par Lamia Ait Amar ou encore Zakia Kara Terki ainsi que la musique classique jouée notamment par l’Orchestre Symphonique Algérien.

« Les artistes algériens ont beaucoup de capacités pour s’adapter aux musiques du monde« , nous a déclaré le chargé de communication du festival, Fayçal Metaoui, donnant l’exemple d’Ahelil Baba, un groupe de musique algérienne religieuse, qui va interpréter une musique allemande tout en ajoutant l’exemple de la chanteuse et l’interprète de la musique andalouse, Lamia Ait Amar, qui va revisiter des chants d’origines grecques.

Selon la même source, les artistes algériens vont adapter des musiques de différents pays d’Europe « à la sonorité, la coloration, la tonalité et aussi l’harmonie algériennes ».

CRISE SANITAIRE

Par ailleurs, l’ambassadeur John O’Rourke a noté que le lieu du festival a été choisi suite aux conditions sanitaires dans lesquelles les gestes barrières doivent être respectés. Il a affirmé que les organisateurs n’ont pas trouvé une solution « adéquate » pour faire cette représentation à un air ouvert, notamment à cause de « la lassitude du temps« .

Et d’ajouter : « Je ne suis pas vraiment convaincu que les restrictions sanitaires seront mieux assurées dans un espace ouvert » avec « un attroupement mal défini« . John O’Rourke rappelle que « l’avantage d’être au TNA c’est la capacité à bien maîtriser le public d’un point de vue sanitaire puisque seule la moitié des sièges seront occupés, les port de masque et l’utilisation du gel hydrologique seront obligatoires à l’entrée ».

Pour rappel, le TNA a déjà accueilli du 11 au 21 mars 2021 le Festival National du Théâtre Professionnel (FNTP). Raison pour laquelle, John O’Rourke a exprimé sa confiance envers les organisateurs qui ont su veiller sur le respect du protocole sanitaire.  

Continue Reading
Advertisement
Comments
INTER-LIGNES

GRATUIT
VOIR