Connect with us

Economie

L’Agence nationale de l’emploi des jeunes ANSEJ est désormais appelée “ANADE”

Feriel Bouaziz

Published

on

L’Agence nationale de soutien à l’emploi des jeunes connue sous le nom de (l’ANSEJ), change de dénomination sociale et porte désormais le nom de “l’agence nationale d’appui et de développement de l’entrepreneuriat” (ANADE). Cette nouvelle appellation de l’agence ainsi que ces nouvelles missions ont étaient fixées dans le décret exécutif correspondant au 20 juillet 2020.

Comme stipulé par l’article 6 du décret paru au dernier numéro du journal officiel, l’agence de l’emploi est désormais tenu d’effectuer, entres, autres les missions suivantes: “mettre en œuvre toute mesure de nature à permettre la mobilisation et l’utilisation, dans les délais impartis, de ressources extérieures destinées au financement de la création d’activités en faveur des jeunes, conformément à la législation et à la réglementation en vigueur“. “Élaborer la cartographie nationale des activités pouvant être créées par les jeunes promoteurs et sa mise à jour périodiquement, conjointement avec les secteurs concernés“. “Encourager la mise en place et le développement des écosystèmes en fonction des opportunités d’investissement offertes par les différents secteurs et qui répondent aux besoins du marché local et/ou national“.”Veiller à la modernisation et à la normalisation du processus de création. Accompagnement et suivi des micro-entreprises“.

Egalement, le décret stipule que, “le directeur général de l’agence est assisté dans l’exercice de ses fonctions par un secrétaire général, un inspecteur général, des directeurs centraux et des conseillers, dont un (1) conseiller juridique“, selon l’article 21.

Par ailleurs, conformément à l’article 22, “le secrétaire général, l’inspecteur général, les directeurs centraux, les conseillers, et les directeurs des agences de wilaya, sont nommés par arrêté du ministre chargé de la micro-entreprise sur proposition du directeur général“.

Composé de quatre membres, “le comité de surveillance élus par le conseil d’orientation pour une durée d’une année renouvelable”, élit a son tour son “président parmi ses dits membres, pour une durée d’une année“.

En sus, dans le cadre d’échanges, “le comité se réunit en session ordinaire sur convocation de son président et peut se réunir en session extraordinaire, en tant que de besoin, à la demande du président du conseil d’orientation ou de la moitié (1/2) de ses membres en présence du directeur général ou de son représentant“.

Pour finir, le décret procède également au changement des dénominations du “ministre chargé de l’emploi ” ainsi que du ” ministre chargé du travail et de l’emploi” qui sont dorénavant remplacées par celle de “ministre chargé de la micro-entreprise“.

Pour rappel, l’ANSEJ a été officiellement mise sous la tutelle du ministre délégué auprès du Premier ministre chargé de la micro-entreprise. Avant ça, L’Ansej dépendait du ministère du Travail et de l’emploi.

Continue Reading
Comments
INTER-LIGNES

GRATUIT
VOIR