Connect with us

Monde

L’agence américaine des médicaments publie son rapport sur le vaccin de Pfizer et BioNTech

Yasmine Marouf-Araibi

Published

on

Six participants aux essais cliniques du vaccin co-développé par l’américain Pfizer et son partenaire allemand BioNTech son décédés, a révélé l’agence américaine des médicaments (FDA) dans son rapport en prévision de sa réunion prévue le 10 décembre pour examiner la demande d’autorisation du vaccin.

Dans son rapport de 53 pages publié mardi, la FDA a indiqué que six personnes sur les 43,448 participants impliqués dans les tests cliniques de Pfizer et BioNTech sont décédés.

Selon le rapport, quatre personnes ont reçu un placebo tandis que les deux autres ont reçu le vaccin lui-même. Sur ces deux dernier l’un, qui souffrait d’obésité et d’athérosclérose, est mort trois jours après l’administration de la première dose. Le deuxième a eu un arrêt cardiaque 60 jours après l’administration de la deuxième dose.

En ce qui est des personnes ayant reçu le placebo, deux sont décédées d’une crise cardiaque et d’un accident vasculaire cérébral, précise le rapport, ajoutant que l’étude sur la cause du décès des deux autres est en cours. En outre, la FDA indique que sur les six personnes, trois avaient plus de 55 ans.

Toutefois, précise l’administration américaine des médicaments que ces décès, dont aucun n’est lié au covid-19, sont compatible avec le taux de mortalité naturel observé dans la population âgée au delà de 55 ans.

Concernant les effets indésirables du vaccin, les données fournies par la FDA indiquent que ceux qui reviennent les plus souvent sont la fatigue, la fièvre, des maux de tête, des frissons, des douleurs musculaires et articulaires. Le taux des effets indésirables grave est “faible”, selon le rapport qui l’estime à moins de 5%.

La FDA devra trancher le 10 décembre sur la demande d’autorisation introduite le 20 novembre dernier. Pour l’heure, la FDA dit que les résultats des essais répondent à ses attentes. Pour elle, le vaccin ne représente pas des problèmes d’innocuité.

Pour rappel, le vaccin de Pfizer et BioNTech efficace à 95%, selon eux, a été autorisé au Royaume-Uni le 02 décembre. La campagne de vaccination a débuté hier mardi.

Continue Reading
Comments
INTER-LIGNES

GRATUIT
VOIR