Connect with us

Politique

LADDH appelle les autorités à “prendre au sérieux ce qui se passe dans le Sud”

Published

on

La Ligue Algérienne pour la Défense des Droits de l’Homme (LADDH) appelle les autorités à “prendre au sérieux” les protestations qui ont lieu depuis plusieurs jours dans le Sud du pays. “La situation nous inquiète beaucoup“, nous a déclaré le vice-président de la ligue, Said Salhi.

Pour Said Salhi, la situation dans plusieurs wilayas du Sud du pays, notamment Touggourt et Ouargla, est “vraiment inquiètante” d’autant plus que “le pouvoir ne la prend pas au sérieux”.

Il s’agit des rassemblements des jeunes chômeurs qui occupent tous les jours les rues de plusieurs villes du Sud réclamant des postes d’emploi et l’amélioration de leurs conditions de vie.

Des scènes de violence et des émeutes entre les protestataires et les forces de l’ordre rythment le quotidien des habitants de la région depuis la semaine dernière pendant que les autorités gardent le silence.

Ce qui se passe dans le Sud est un cri d’alerte sur fond de crise sociale et politique“, a indiqué le vice-président de la LADDH soulignant l’existence d’ “une crise de communication puisque le pouvoir a fermé tous les espaces de médiation et de dialogue“. Le responsable a également pointé du doigt la presse estimant qu'”en terme de couverture médiatique le Sud est moins couvert“.

Par ailleurs, Said Salhi a rappelé que la ligue  a alarmé sur cette situation à plusieurs reprises appelant à un dialogue global concernant les questions politiques et sociales. Néanmoins, ” malheureusement le pouvoir a opté pour une feuille de route autoritaire basée uniquement sur la répression”, a-t-il regretté.

Continue Reading
Advertisement
Comments
INTER-LIGNES

GRATUIT
VOIR