Suivez-nous

Monde

la Turquie lance une offensive militaire dans le nord de la Syrie

L’armée turque a lancé une opération militaire contre les milices kurdes des Unités de protection du peuple (YPG) au nord de la Syrie à annoncé, aujourd’hui mercredi 09 octobre, le président turc Recep Tayyip Erdogan.

Achour Nait Tahar

Publié

le

 

Annoncé en grande pompe il y a quelques jours , la Turquie décide, enfin de se mettre en action en lançant une offensive militaire sur les troupes de la milice kurde YPG, considéré par la Turquie comme une organisation terroriste, positionné dans le nord de la Syrie. Cette intervention intervienne malgré les menaces de Washington de lourdes représailles économique sur la Turquie si celle ci venait d’outrepasser cette mise en garde.

 

Quelques temps après le déclenchement de l’opération, L’ambassadeur américain en Turquie a été convoqué au ministère des affaires étrangères à Ankara pour l’informer de l’offensive militaire, a annoncé CNN.

 

L’aviation turque a entamé les bombardements sur des zones civiles, créant ainsi une grande panique parmi la population, a déclaré sur Twitter un porte parole des forces démocratiques syriennes (FDS), rapporte RT.

Les réactions ne se sont pas fait attendre après cette attaque. En effet, Juste avant que la Turquie ne lance son offensive en Syrie, le président russe Vladimir Poutine avait appelé son homologue turc Recep Tayyip Erdogan à “évaluer la situation avec soin“.

Le sénateur américain républicain Lindsey Graham a déclaré sur Twitter entendre «mener les efforts aux Congrès pour que Recep Tayyip Erdogan paie très cher», après le lancement de l’offensive militaire turque contre des forces kurdes en Syrie, selon la même source.

 

Pour sa part le gouvernement Allemand a ” condamné mercredi avec la plus grande fermeté “ l’offensive turque dans le nord-est de la Syrie,”Nous exhortons la Turquie à mettre fin à son offensive et à défendre ses intérêts sécuritaires de manière pacifique “, a indiqué le ministre des affaires étrangère allemand, Heiko Mass, rapporte le quotidien  Zeit .

La Syrie réitère sa détermination  à contrecarrer l’agression turque, et ce par tous les moyens légitime.“, a indiqué un communiqué du ministère des affaires étrangère syrienne citée par l’agence de presse sana.

 

Journaliste pour INTERLIGNES depuis Mars 2019. Passionné par le reportage et la politique.

Publicité
Cliquez pour commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Monde

Chine: 10 jours pour construire un hôpital anti-virus

Avatar

Publié

le

© RD | construction d'un hôpital en 10 jours en chine

La Chine s’est lancée dans la construction en accéléré d’un vaste hôpital pour accueillir les patients touchés par le nouveau coronavirus. Celui-ci frappe actuellement la région de Wuhan, dans le centre du pays, et laisse craindre une épidémie de très grande ampleur.

La Chine a engagé vendredi à Wuhan (centre) la construction d’un hôpital destiné à accueillir d’ici 10 jours un millier de patients victimes du nouveau coronavirus, ont rapporté les médias publics

Selon des images diffusées à la télévision, des dizaines d’engins de chantier étaient occupés à préparer le terrain sur lequel doit s’élever l’établissement dans cette ville de 11 millions d’habitants au coeur de l’épidémie.

Les travaux doivent être achevés en un temps record et l’hôpital, de 25.000 m2 et d’une capacité de 1.000 lits, ouvrira ses portes le 3 février, selon l’agence Chine nouvelle. Il accueillera exclusivement des malades de la pneumonie virale d’origine inconnue qui a contaminé depuis décembre 830 personnes, dont 26 mortellement.

Le site “atténuera la pénurie de ressources médicales“, a précisé l’agence de presse officielle, alors qu’un manque de lits a été constaté dans les hôpitaux destinés à accueillir les patients contaminés par le nouveau coronavirus. La ville de Wuhan, où sont concentrés la grande majorité des cas de contamination, a été placée jeudi de facto sous quarantaine, les habitants n’étant plus autorisés à sortir.

Nous avons mobilisé tous les ouvriers restant à Wuhan pour travailler par équipes en rotation afin d’assurer le travail de construction 24h sur 24“, a déclaré Zhang Chongxi, chef de l’entreprise Wuhan Construction, selon l’agence.

La Chine avait déjà construit à Pékin un hôpital dans un temps record – une semaine – lors de l’épidémie meurtrière de Sras (Syndrome respiratoire aigu sévère) en 2003. Le site rassemblait des bâtiments préfabriqués. Selon Chine nouvelle, le nouvel hôpital édifié à Wuhan a été conçu sur le même modèle.

Lire la suite

Monde

Coronavirus : 41 morts en Chine, le nombre de personnes contaminées bondit à près de 1 300

Avatar

Publié

le

© DR | coronavirus a fait 41 morts en chine

La Chine a annoncé samedi l’élargissement du cordon sanitaire imposé pour endiguer la propagation du nouveau virus apparu à Wuhan, une ville située dans le centre du pays. Des millions d’habitants se retrouvent confinés pour le Nouvel An lunaire.

Cette année, notre Nouvel An fait très peur.” Un grand nombre de festivités organisées pour le Nouvel An lunaire ont été annulées, samedi 25 janvier, en Chine, où les autorités redoublent d’efforts pour contenir la propagation d’un nouveau virus mortel. Wuhan, une ville de 11 millions d’habitants, où le virus est apparu en décembre sur un marché, est placée en quarantaine depuis jeudi. “On n’ose plus sortir à cause du virus”, estime un chauffeur de taxi.

Selon un nouveau bilan, la maladie causée par ce coronavirus a déjà fait 41 morts dans ce pays, avec le confinement de plus de 40 millions de personnes. Le nombre de personnes contaminées a bondi à près de 1 300, ont précisé samedi les autorités locales. A l’étranger, un deuxième cas de virus a été confirmé aux Etats-Unis. Trois cas ont été confirmés et hospitalisés vendredi en France, les premiers en Europe.

Cité interdite et Disneyland fermés

Le long congé du Nouvel An chinois, avec ses centaines de millions de déplacements susceptibles de favoriser la contagion, a commencé vendredi, à la veille du début de l’Année du Rat. Symbole de l’inquiétude qui s’est emparée de toute la Chine, les autorités ont annoncé la fermeture de sections de la célèbre Grande Muraille et de monuments emblématiques comme les tombeaux des Ming et la forêt des pagodes. Le célèbre stade national de Pékin, dit “nid d’oiseau”, construit pour les Jeux olympiques de Pékin en 2008, gardera portes closes jusqu’au 30 janvier. Il n’est plus possible depuis jeudi d’accéder à la Cité interdite, l’ancien palais des empereurs. A Shanghai, Disneyland a annoncé qu’il fermait ses portes.

Face à la crise, le régime communiste a pris jeudi la décision inédite d’interdire le départ de Wuhan des trains et des avions et d’y bloquer les autoroutes. Autocars et bateaux sur le Yangtsé, qui arrose cette métropole, ont reçu l’ordre de s’arrêter dans les deux sens. Les rues de Wuhan sont désertes, les commerces fermés et la circulation réduite au minimum. Le port du masque est obligatoire sous peine d’amende. La Chine a annoncé samedi l’élargissement du cordon sanitaire, ce qui a pour conséquence d’isoler du monde 56 millions de personnes, selon un calcul de l’AFP.

Lire la suite

Monde

Ouverture à Alger des travaux de la réunion des ministres des AE des pays voisins de la Libye

Avatar

Publié

le

Par

Les travaux de la réunion des ministres des Affaires étrangères des pays voisins de la Libye ont débuté, jeudi à Alger, pour établir une coordination et une concertation entre ces pays et les acteurs internationaux concernant le dossier libyen, rapporte l’agence officielle.

Outre le ministre des Affaires étrangères, Sabri Boukadoum, prennent part à cette réunion, les ministres des Affaires étrangères de la Tunisie Sabri Bachtobji (par intérim), de l’Egypte, Sameh Choukri, du Tchad, Chérif Mahamat Zene, du Mali, Tiébilé Dramé, ainsi que le chef de la diplomatie allemande Heiko Maas et les représentants des ministres des Affaires étrangères du Niger et du Soudan.

Cette rencontre s’inscrit dans le cadre des efforts diplomatiques soutenus déployés par l’Algérie pour consolider la coordination et la concertation entre les pays du voisinage de la Libye et les acteurs internationaux afin d’accompagner les Libyens dans la redynamisation du processus de règlement politique de la crise à travers un dialogue inclusif et de permettre à ce pays frère et voisin de sortir de la situation difficile qu’il vit et de construire un Etat des institutions où prévaudra la sécurité et la stabilité.

La réunion portera sur les derniers développements en Libye à la lumière des résultats des bons offices de l’Algérie en direction des composantes libyennes et des parties internationales agissantes, et ceux des efforts internationaux pour permettre aux frères libyens de prendre en main le processus de règlement de la crise dans leur pays, loin de toute ingérence étrangère, quelle qu’en soit la nature.

Lire la suite

Tendances