Connect with us

Monde

La Turquie condamne l’attaque “sauvage” de Nice

Yasmine Marouf-Araibi

Published

on

La Turquie a condamné “fermement” l’attaque “sauvage” survenue ce matin à Nice en France faisant au moins trois morts et plusieurs blessés. Alors que les deux pays connaissant des tensions diplomatiques à cause des caricatures représentants le prophète de l’Islam, la Turquie a exprimé sa “solidarité avec le peuple français face au terrorisme et à la violence”.

“Nous condamnons fermement l’attaque qui a été commise aujourd’hui à l’intérieur de l’église Notre-Dame de Nice (…) et présentons nos condoléances aux proches des victimes”, a déclaré le ministère turc des Affaires étrangères dans un communiqué.

“Il est clair que ceux qui ont commis une telle attaque sauvage dans un lieu de culte sacré ne peuvent s’inspirer de quelque valeur religieuse, humaine ou morale que ce soit”
, a ajouté le ministère, exprimant sa “solidarité avec le peuple français face au terrorisme et à la violence“.

Pour rappel, trois personnes ont été tuées, une au moins égorgée, jeudi à Nice dans une attaque à l’arme blanche à l’église Notre-Dame. L’auteur de l’attaque a été blessé par balle lors de son interpellation. Selon des sources proches de l’enquête, l’agresseur s’appelle Brahim et a 25 ans. Il aurait crié “Allaho Akbar” avant d’accomplir son geste.

Depuis plusieurs pays ont exprimé leur solidarité. En plus de la Turquie, l’Allemagne a exprimé sa solidarité avec la France à travers la voix de sa chancelière, Angela Merkel qui se dit “profondément boulversé” .

Sous le choc“, le Premier ministre britannique, Boris Johnson a également exprimé ses “pensées” aux victimes et à leurs familles. “Le Royaume-Uni est aux côtés de la France pour lutter contre la terreur et l’intolérance”, a-t-il écrit sur Twitter.

Continue Reading
Comments