Connect with us

Monde

La Turquie condamne l’attaque « sauvage » de Nice

Published

on

La Turquie a condamné « fermement » l’attaque « sauvage » survenue ce matin à Nice en France faisant au moins trois morts et plusieurs blessés. Alors que les deux pays connaissant des tensions diplomatiques à cause des caricatures représentants le prophète de l’Islam, la Turquie a exprimé sa « solidarité avec le peuple français face au terrorisme et à la violence ».

« Nous condamnons fermement l’attaque qui a été commise aujourd’hui à l’intérieur de l’église Notre-Dame de Nice (…) et présentons nos condoléances aux proches des victimes », a déclaré le ministère turc des Affaires étrangères dans un communiqué.

« Il est clair que ceux qui ont commis une telle attaque sauvage dans un lieu de culte sacré ne peuvent s’inspirer de quelque valeur religieuse, humaine ou morale que ce soit »
, a ajouté le ministère, exprimant sa « solidarité avec le peuple français face au terrorisme et à la violence« .

Pour rappel, trois personnes ont été tuées, une au moins égorgée, jeudi à Nice dans une attaque à l’arme blanche à l’église Notre-Dame. L’auteur de l’attaque a été blessé par balle lors de son interpellation. Selon des sources proches de l’enquête, l’agresseur s’appelle Brahim et a 25 ans. Il aurait crié « Allaho Akbar » avant d’accomplir son geste.

Depuis plusieurs pays ont exprimé leur solidarité. En plus de la Turquie, l’Allemagne a exprimé sa solidarité avec la France à travers la voix de sa chancelière, Angela Merkel qui se dit « profondément boulversé » .

« Sous le choc« , le Premier ministre britannique, Boris Johnson a également exprimé ses « pensées » aux victimes et à leurs familles. « Le Royaume-Uni est aux côtés de la France pour lutter contre la terreur et l’intolérance », a-t-il écrit sur Twitter.

Continue Reading
Advertisement
Comments
INTER-LIGNES

GRATUIT
VOIR