Connect with us

Economie

La pomme de terre vendue « à 50da/kg à partir de ce mercredi »

Published

on

La pomme de terre saisie « dans le cadre de la lutte contre la spéculation » sera revenue directement au consommateur à 50 dinars algériens le kilogramme à partir de ce mercredi, a annoncé mardi le ministère du Commerce et de la Promotion des exportations

« L’Office national interprofessionnel des légumes et viandes (ONILEV) procèdera, en coordination avec la direction du commerce et de la promotion des exportations de la wilaya d’Alger, à partir de mercredi, à la vente directe au consommateur de la pomme de terre saisie à 50 DA/kg au niveau de plusieurs points de vente de la capitale », a indiqué mardi un communiqué du département de Kamel Rezig.

D’après la même source, il a été procédé à « la mise en place de points de vente au niveau de plusieurs communes de la capitale, dans le cadre des mesures prises par les pouvoirs publics pour assurer l’approvisionnement en pomme de terre à des prix concurrentiels ».

L’opération sera lancée ce mercredi à travers les 25 communes suivantes: Zéralda, Staouali, Souidania, Sidi Abdellah, Mehalma, Ain Benian, Chéraga, Ouled Fayet, El Achour, Douéra, Rouiba, Bab Ezzouar, Mohamadia, Bir Touta, Sidi Moussa, Eucalyptus, Reghaia, Bab El Oued, Kouba (les Annasers), Hussein Dey et le 1er Mai.

Le ministère du Commercé avait annoncé le 19 octobre dernier que 12,000 tonnes de pommes de terre ont été saisis auprès de plus de 50 opérateurs lors des opérations «de lutte contre la spéculation » qui ont visé plus de « 1000 entrepôts et dépôts frigorifiques à travers le pays ». Le ministre avait affirmé que les quantités saisies seront revendues au prix de 50 da le kilogramme à  à travers tout le territoire national et « pas seulement où elles ont été saisies ».



Continue Reading
Advertisement
Comments
INTER-LIGNES

GRATUIT
VOIR