Connect with us

Société

La nouvelle loi sur l’aménagement et l’urbanisme verra le jour prochainement

La nouvelle loi sur l’aménagement et l’urbanisme verra prochainement le jour, a annoncé mardi à Alger le ministre de l’Habitat, de l’Urbanisme et de la Ville, Kamel Beldjoud devant la commission des finances et du budget de l’Assemblée populaire nationale (APN).

Avatar

Published

on

 

“La promulgation de la nouvelle loi sur l’aménagement et l’urbanisme amendant la loi de 1990, a enregistré un retard en raison des consultations menées par le gouvernement avec toutes les parties concernées par ce texte important”, a précisé le ministre lors d’une réunion avec les membres de la commission, présidée par Tarek Tridi, président de la commission, à laquelle a assisté le ministre des Relations avec le Parlement, Fethi Khouil, dans le cadre des réunions consacrées à l’examen du projet de loi de finances (PLF) 2020.

Les collectivités locales seront associées prochainement à l’enrichissement de cette loi qui sera présentée devant le Gouvernement une fois finalisée, a indiqué le ministre.

Il a appelé la plupart des membres de la commission intervenant au débat, à accélérer la promulgation de ce texte conformément aux exigences d’aménagement urbain en Algérie.

Concernant le programme du logement promotionnel aidé (LPA), qui prévoit la réalisation de 120.000 unités, le ministre a reconnu le retard enregistré dans le lancement de ce programme à Alger, “entravé par l’ex-wali d’Alger”, affirmant que le programme sera lancé de manière convenable.

Cette nouvelle formule de logement a enregistré jusqu’à aujourd’hui 282.000 demandes.

Logements LLP: le décret exécutif est prêt 

Concernant les nouvelles villes, le ministre a fait état de la levée du gel de la nouvelle ville de Boughezoul, à laquelle un investissement d’un (1) milliard de dollars.

Pour ce qui est du logement locatif public (LLP), considéré par les députés comme solution idéale à la crise de logement en Algérie, le ministre a affirmé que le décret exécutif relatif à cette formule, “est prêt et qu’il a été transmis au Secrétariat général du Gouvernement (SGG) en attendant sa présentation prochainement devant le Gouvernement”.

Au sujet du mécontentement de certains membres de la commission quant au rôle de la Société chargée de la gestion des cités AADL “Gest-Immo”, le ministre a reconnu que ladite société “a manqué” à ses engagements, ajoutant que l’installation d’un nouveau Directeur à la tête de “Gest-Immo” depuis deux semaines contribuera à résoudre le problème.

“Nous attendons du nouveau directeur des solutions susceptibles d’améliorer la gestion des cités du logement locatif sinon nous seront dans l’obligation de dissoudre cette société”, a-t-il averti, insistant sur l’importance d’impliquer le citoyen à cette démarche

Le ministre a indiqué, en outre, qu’un recensement minutieux était en cours de réalisation pour évaluer le déficit dont souffrent les lotissements sociaux dans les secteurs de la Santé, de l’Education et de la Sûreté.

Lors du débat, la plupart des membres de la commission ont appelé à l’augmentation du quota du programme LPA et à sa généralisation à travers l’ensemble des wilayas.

A cette occasion, ils ont été unanimes à souligner le problème du foncier et sa distribution qui entrave la résolution du problème de logement.

Un député a proposé l’ouverture de coopératives immobilières dans toutes les villes, lesquelles prendront en charge la réalisation de logements en vue de réduire le recours aux dépenses publiques dans le financement du logement.

Ils ont préconisé la révision du cahier de charges pour la construction de logements en vue d’encourager la construction d’habitations individuelles à deux ou trois étages, voire plus, et la révision de la loi 08/15 sur fixant les règles de mise en conformité des constructions et leur achèvement en Algérie, en sus de la régularisation de tous les dossiers.

Société

Covid-19: 252 nouveaux cas, 136 guérisons et 7 décès en Algérie

Achour Nait Tahar

Published

on

© DR | Covid-19, nouveau bilan

252 nouveaux cas confirmés de coronavirus (Covid-19), 136 guérisons et 7 décès ont été enregistrés durant les dernières 24 heures en Algérie, selon un bilan établi ce mercredi, par la commission scientifique de suivi de l’évolution de la pandémie en Algérie.

Le nombre total des contaminations a atteint 55.081 cas, celui des décès s’élève à 1880, alors que le nombre total des guérisons est de l’ordre de 38.482, précise le bilan.

Continue Reading

Economie

Le taux d’inflation stationnaire à 2% à fin septembre

Feriel Bouaziz

Published

on

Le taux d’inflation moyen annuel en Algérie à atteint 2% en septembre dernier, informe ce mercredi l’Office National des Statistiques (ONS).

En effet, l’évolution des prix à la consommation en rythme annuel à septembre 2020, est le taux d’inflation moyen annuel calculé en tenant compte de 12 mois, depuis le mois d’octobre 2019 à septembre 2020 comparé à la période allant du mois d’octobre 2018 à septembre 2019.

Cependant, la variation mensuelle des prix à la consommation, qui est l’évolution de l’indice de prix du mois de septembre 2020 par rapport à celui du mois d’août dernier, a noté une augmentation de 1,1%, a rapporté l’Office.

Par ailleurs, la variation mensuelle et par catégorie de produits, les prix des biens alimentaires ont affiché une hausse de 2,2%, résultat de l’augmentation des prix des produits agricoles frais en septembre dernier et par rapport au mois d’août.

C’est pourquoi, ces derniers ont augmenté de 4,7%, conséquence de la hausse des prix de certains produits, notamment les fruits frais (+27,1%), les légumes frais (+7,4%), la viande de poulet (+9,8%) et les œufs (+0,5%).

Par ailleurs, l’Office a relevé que le seul produit qui a connu une baisse de prix dans la catégorie des produits alimentaires agricoles frais, c’est la pomme de terre qui a chuté de 9,8% en septembre et ce par rapport au mois d’août dernier.

Quant aux produits alimentaires industriels, les prix ont enregistré un léger recul (-0,13%), selon l’ONS. Les prix des produits manufacturés, quant à eux, ont augmenté de 0,5%, alors que ceux des services ont stagné.

Durant le mois de septembre dernier, les prix à la consommation ont augmenté de 1,4% par rapport au même mois de 2019, ainsi que les enseignes d””habillement chaussures” qui eux aussi ont connu une hausse de (+1,44%), ceux de l’éducation également, culture et loisirs (+1,38%), du groupe de santé, hygiène corporelle (0,21%) et transport et communication (+0,1%).

Pendant les neuf premiers mois de 2020, les prix à la consommation, ont connu une hausse de 2,09%, marqués par une légère baisse des biens alimentaires (-0,47%), les produits agricoles frais (-1,60%), comparé aux produits alimentaires industriels qui eux ont augmenté de 0,65%. Les prix des biens manufacturés ont connu également une hausse de près de 5,2% et ceux des services près de (2%) durant les neuf premiers mois de l’année en cours et par rapport à la même période en 2019.

Ainsi, en 2019, le taux d’inflation en Algérie avait atteint 2%.

Continue Reading

Société

En vacances depuis mars, les élèves du cycle primaire rejoignent les bancs de l’école

Yasmine Marouf-Araibi

Published

on

Plus de cinq millions d’élèves du cycle primaire rejoindront ce mercredi leurs établissements scolaires après plus de sept mois de vacances forcées en raison de la pandémie de coronavirus.

En effet, selon les données communiquées par le ministère de l’Education nationale, plus de 5.289.666 élèves inscrits au cycle primaire, répartis sur 19.703 établissements scolaires à travers le territoire national rejoindront les bancs de l’école ce mercredi.

Le coup d’envoi de la rentrée scolaire pour l’année 2020-2021 sera donné par le Premier ministre Abdelaziz Djerad qui s’est déplacé pour l’occasion à la wilaya de Batna à la tête d’une délégation ministérielle.

Cette rentrée qui intervient alors que le nombre de contaminations par le coronavirus connait un rebond inquiète les parents d’élèves qui ont appelé à reporter encore une fois la date de la reprise.

Cependant le ministre de l’Education Mohamed Ouadjaout a rassuré qu’un protocole sanitaire a été adopté en collaboration avec le comité scientifique du ministère de la Santé. Il s’agit, en plus de la distanciation sociale et la désinfection des lieux, de répartir les élèves en groupes, de travailler par alternance et de réduire proportionnellement le volume horaire pour chaque matière

De son coté, le ministre de la Santé nationale, Abderrahmane Benbouzid a affirmé lors de ses différentes sorties médiatiques que la rentrée scolaire doit avoir lieu même si la situation épidémiologique ne s’améliore pas. “Nous devons co-exister avec le virus”, avait-t-il dit.

Aussi fermés depuis le 12 mars dernier, les établissements du cycle moyen et secondaire rouvriront leurs portes aux élèves le 4 novembre prochain.

Continue Reading

Tendances

INTER-LIGNES

GRATUIT
VOIR