Connect with us

En continu

La LADH appelle son président sortant à se retirer du panel du dialogue

Avatar

Published

on

La Ligue algérienne des droits de l’homme (LADH) a annoncé, samedi, que la position de son président sortant, Mokhtar Bensaïd, qui a rejoint l’Instance de dialogue et de médiation coordonnée par karim Younes, ne représente pas celle de l’organisation qui l’appelle à se retirer du panel.

 

Dans un communiqué publié sur sa page Facebook, l’avocat Boudjema Ghechir, président honorifique de la LADH a déclaré que la ligue se démarque de l’engagement de son président sortant auprès de l’Instance de dialogue. “Au moment où nous attendons la convocation d’une assemblée générale élective pour renouveler les structures de notre organisation, dont le mandat a expiré au mois de janvier 2019, nous venons de constater que Mokhtar Bensaïd, le président sortant qui a assuré un mandat très négatif, a engagé la LADH dans le panel pour le dialogue et la médiation sans l’aval des instances dirigeante”, peut-on lire dans le texte.

Pour les signataires du communiqué, à savoir, les membres du bureau exécutif, le président de section et le président d’honneur de la Ligue, “l’investissement du président sortant ne doit, même si c’est à titre personnel, se faire que si les instances dirigeantes donnent leur aval» affirmant que “La LADH ne pourrait être partie prenante de ce dialogue sans la réunion des conditions idoines pour réaliser un débat qui doit aboutir à une issue acceptable et prendre en considération les revendications légitimes des Algériens quant à une refonte globale du système politique”.

Les rédacteurs du communiqué estiment que l’implication de M. Bensaïd dans le panel du dialogue dont la mission est fortement réprouvée par le mouvement populaire, est fort préjudiciable à la crédibilité de leur organisation : “La présence du président sortant au sein du panel décrié par le hirak porte préjudice à la crédibilité de la LADH et risque de la faire éclater”, soulignant que “Mokhtar Bensaïd ne serait jamais dans le panel s’il n’était pas président de la LADH”.

L’organisation a adressé un rappel à l’ordre à son président pour se retirer du panel. “Nous, signataires, nous n’acceptons pas le fait accompli et invitons Mokhtar Bensaïd à se retirer du panel, faute de quoi une assemblée générale se réunira pour prendre les décisions qui s’imposent», conclut le communiqué

Continue Reading
Comments
INTER-LIGNES

GRATUIT
VOIR