Connect with us

Accueil

La JSK appelle la LFP à assainir le calendrier du championnat

Published

on

La J S Kabylie (JSK) demande à la Ligue de football professionnel (LFP), de mettre à jour le Championnat de Ligue 1 et de faire jouer les matchs de retard, afin de préserver «l’équité» entre les équipes qui jouent le podium.

«A l’approche de la fin du championnat national, au regard des enjeux du haut et du bas du classement de cette compétition et compte tenu des matchs de retard dont la programmation demeure toujours inconnue, le président du conseil d’administration de la JSK, M. Amar Yazid Iarichen, attire aujourd’hui l’attention des instances footballistiques sur l’urgence de procéder à la mise à jour de toutes les rencontres non encore disputées»,  écrit le club kabyle dans un communiqué. La JSK propose que cette mise à se fasse après la 31ème journée du championnat qui se déroulera ce week-end.

2e au classement général avec 54 points derrière le leader, le CR Belouizdad (60 point) avec deux match de retard, la JSK veut garder toutes ses chances de jouer le podium, ne serait- ce que pour une place qualificative à une compétition africaine.

Seulement, avec les matchs de retard de certains clubs, notamment l’ES Sétif, 9e au classement avec 4 matchs en moins (12 point en jeux), les calculs du club le plus titré d’Algérie risquent d’être fossés, au-delà même de ses propres matchs.

La proposition de la JSK se veut ainsi, une manière de mettre tous les clubs au même pied d’égalité, en jouant les trois dernières journées du championnat en même temps. Cela éviterait toute éventuelle combine entre équipes au détriment d’autres.

Pour défendre sa proposition, la direction kabyle menace de boycotter la fin du championnat. «Au-delà de cette journée (31e, Ndlr), la JSK récusera fermement toute reprise du championnat avant d’avoir entièrement assaini le calendrier».

Elle affirme que son appel «va de l’intérêt du football national de manière générale et tend à répondre au souci de préserver le principe de l’équité».

Réagissant à cette proposition, le journaliste sportif Samir Lamari, l’estimant «raisonnable», a appelé la LFP à «prendre le sujet au sérieux».

«En revanche, il faudra éviter une programmation démentielle pour les équipes concernées par les rencontres en retard surtout en ces temps de fortes chaleur», a-t-il plaidé.

Continue Reading
Advertisement
Comments
INTER-LIGNES

GRATUIT
VOIR