Connect with us

Politique

La journaliste Kenza Khatto maintenue en Garde à vue pour 24 supplémentaires

Published

on

© H2 Photography| la journaliste Kenza Khatto
© DR | H2 Photography| la journaliste Kenza Khatto

La garde à vue de la journaliste Kenza Khatto a été prolongée une nouvelle fois de 24 heures, a-t-on appris de ses avocats.

La journaliste a été arrêtée le 14 mai par les forces de l’ordre alors qu’elle assurait la couverture du 117e vendredi du Hirak à Alger. 

Kenza Khatto passera 24h supplémentaires au commissariat centralet devrait être présentée le mardi 18 mai devant le procureur de la République près le tribunal de Sidi M’hamed.

Brutalement interpellée alors qu’elle criait “je fais partie de la presse“, ces scènes ont été massivement dénoncées en exigeant la libération de la journaliste. “Le journalisme n’est pas un crime”, “Kenza Khatto n’est pas une délinquante”, “Libérez Kenza Khatto” ou encore“Libérez la presse”, a-t-on dénoncé sur la toile.

Pour rappel, la manifestation de la 117e marche du Hirak a été réprimée dans la capitale ainsi que dans d’autres wilayas du pays. En effet, plusieurs arrestations ont été opérées selon des observateurs, 44 manifestants ont été placés sous mandat de dépôt à travers tout le territoire national. 30 d’entre eux ont été condamnés à des peines allant d’un an à 18 mois de prison ferme.

Plusieurs journalistes ayant également été la cible d’interpellations répétées, ont tous fini par être relâchés en fin de journée. Excepté la journaliste du média électronique Radio M, Kenza Khatto, qui est toujours maintenue en garde à vue.

Continue Reading
Advertisement
Comments