Accueil

La journaliste d’Al-Jazeera, Shireen Abu Akleh, tuée par un tir de l’armée israélienne

Published

on

La journaliste et correspondante d’Al-Jazeera, Shireen Abu Akleh, a été tuée mercredi matin, par des tirs de l’armée israélienne alors qu’elle se trouvait en couverture à Jénine en Cisjordanie, a annoncé le groupe médiatique arabe.

Selon le ministère de la Santé palestinien, la journaliste a été atteinte par des tirs au niveau de la tête, lorsqu’elle couvrait l’intrusion des forces d’occupation dans le camp de Jénine.

Des témoins oculaires cités par al-Jazeera, ont affirmé que les forces d’occupation ont tiré à balles réelles en direction des manifestants et des journalistes.

Le groupe Al-Jazeera a dénoncé « un crime abject » qui vise à « empêcher les médias d’accomplir leur mission », tout en pointant « la responsabilité » du gouvernement israélien et des forces d’occupation.

Âgée de 51 ans, Chireen Abu Akleh, d’origine palestinienne a rejoint la chaîne Al-Jazeera en 1997.

Comments
Quitter la version mobile