Connect with us

Société

La Cour d’Alger rejette la demande de libération provisoire d’Abdelouahab Fersaoui

Published

on

La chambre d’accusation près la Cour d’Alger a rejeté, ce mercredi 15 janvier, la demande de libération provisoire d’Abdelouahab Fersaoui, président de RAJ. 

L’appel introduit pour la libération provisoire du camarade Abdelouahab Fersaoui a été rejeté par la Cour d’Alger dit “Ruisseau“, a écrit l’association sur sa page Facebook.

RAJ dénonce la poursuite “de l’injustice et l’arbitraire” qui frappent les militants politiques.

Pour rappel, Abdelouahab Fersaoui avait été arrêté le 10 octobre dernier alors qu’il participait à un rassemblement de soutien aux détenus du Hirak.

Si plusieurs activistes du Hirak ont été libérés, une centaine d’autres militants politiques croupissent toujours en prison dans l’attente d’une éventuelle remise en liberté. Parmi eux, figurent Karim Tabbou, ancien député et président de l’UDS non agréé, Abdelouahab Fersaoui, président du RAJ, Samir Belarbi, Fodil Boumala, Brahim Laâlami et Nour El-Houda Oggadi, étudiante de Tlemcen.

Continue Reading
Advertisement
Comments
INTER-LIGNES

GRATUIT
VOIR