Connect with us

Politique

La coprésidente du CMA, Kamira Nait Sid sera auditionnée dans le fond le 26 mai prochain

Published

on

© DR | L'activiste et coprésidente du CMA Kamira Nait Sid
© DR | L'activiste et coprésidente du CMA Kamira Nait Sid

La coprésidente du Congrès Mondial Amazigh (CMA), Kamira Nait Sid sera auditionnée dans le fond par le juge d’instruction près le tribunal de Sidi M’hamed, à Alger, le 26 mai 2022, a-t-on appris de l’avocate Nacera Hadouche.

Interpellée par les services de sécurité près de son domicile à Draa Ben Khedda, Tizi Ouzou le mois d’aout dernier, puis placée sous mandat de dépôt. Elle est poursuivie par 8 chefs d’inculpations dont l’article 87 du code pénale qui stipule qu’”est considéré comme acte terroriste ou sabotage, tout acte visant la sûreté de l’Etat, l’intégrité du territoire, la stabilité et le fonctionnement normal des institution”. Elle est transférée à la prison de Koléa.

L’alerte de sa disparition a été lancée le 25 aout dernier par son frère Amar sur les réseaux sociaux après sa disparition de l’appartement ou elle séjournait à Dra Ben Khedda à Tizi Ouzou. Kamira, militante engagée pour la cause amazighe en Afrique du nord serait impliquée dans trois affaires en lien avec le MAK.

Deux jours plus tard, soit le 27 Août,, elle été placée en garde à vue par la police à Alger. Après plusieurs jours de son audition, elle a été présentée aujourd’hui devant le tribunal Sidi M’hamed qui a ordonné son placement sous mandat de dépôt.

La militante, serait, selon une source proche du tribunal de Sidi M’hamed, « citée dans trois affaires dont une en lien avec le leader du Mouvement pour l’autodétermination de la Kabylie (MAK) Ferhat M’henni ».

Continue Reading
Advertisement
Comments
INTER-LIGNES

GRATUIT
VOIR